Conseils culture : le pois de senteur

Le pois de sen­teur porte bien son nom mais révèle bien d’autres facettes ! Décou­vrez com­ment le semer et l’en­tretenir chez vous.

par | 24 juin 2024

Retrou­vez tous les con­seils cul­ture du pois de sen­teur !

Par­faite­ment nom­mé, le pois de sen­teur est bien un pois — de la même famille que les petits pois ou les fèves — et sent divine­ment bon. Son odeur, très suave, est d’ailleurs impos­si­ble à extraire bien que les plus grands par­fumeurs, Dior ou Givenchy, aient réus­si à la repro­duire syn­thé­tique­ment. Si vous ne pou­vez pas le cul­tiv­er, vous pou­vez quand même “sen­tir” le pois de sen­teur !

Fleur d’origine ital­i­enne, elle vous charmera à coup sûr, que ce soit avec ses gross­es fleurs mul­ti­col­ores en grappe ou grâce à son odeur musquée. Mais ne vous lais­sez pas atten­drir par son côté roman­tique, ses vrilles puis­santes lui per­me­t­tent de grimper à plusieurs mètres de haut et sa facil­ité à pro­jeter ses graines lui offre la pos­si­bil­ité de se resse­mer sans cesse. 

Commencer la culture

Les pois de sen­teur se sèment facile­ment en extérieur (pot ou pleine terre) dès le mois de mars, sans crain­dre le gel. Atten­tion à nos amies les limaces, sou­vent frian­des des jeunes pouss­es. Il est pos­si­ble de com­mencer le semis en godet afin de les préserv­er des attaques, mais il fau­dra les planter rapi­de­ment, les pois de sen­teur n’aimant pas le repi­quage. 

Vous pou­vez aus­si opter pour des plants déjà tout prêts, à planter entre mai et juin. 

Semis en godet : dès le mois de mars

  • semis en intérieur ou en extérieur (15 °C)
  • dans un ter­reau léger (avec du sable) ou spé­cial semis
  • à repi­quer à leur place défini­tive rapi­de­ment 

Semis en pleine terre : dès le mois de mars

  • semis en poquet : dépos­er 3 ou 4 graines dans un trou de 2 cm de pro­fondeur
  • éclair­cir après quelques semaines pour ne garder qu’une pousse tous les 30 cm

Plan­ta­tion en pleine terre : entre mai-juin 

  • dans un sol riche, en ajoutant du com­post bien décom­posé
  • à planter près d’un gril­lage ou d’un tuteur adap­té (voir ci-con­tre)
  • 4 plants par m2

Plan­ta­tion en pot : dans un pot de 30 cm de diamètre min­i­mum

  • ajouter du drainage au fond (graviers ou billes d’argile)
  • installer le tuteur de votre choix au démar­rage
Retrou­vez l’in­té­gral­ité de l’ar­ti­cle sur la cul­ture du pois de sen­teur dans le Numéro 18 — Été 2024

Entretenir les pois de senteur

Comme toute plante qui fleu­rit régulière­ment l’été, il est impor­tant d’aider sa flo­rai­son. Élim­inez régulière­ment les fleurs fanées au cours de l’été et ajoutez du com­post bien décom­posé tous les 15 jours ou de l’engrais organique pour fleurs. Le geste le plus impor­tant est de “pin­cer” les tiges pour forcer la plante à s’étoffer : il s’agit de couper l’extrémité des tiges avec les doigts (ou des petits ciseaux). Il est pos­si­ble de le faire au début de la crois­sance, puis lorsque les tiges font env­i­ron 20–30 cm de hau­teur.

À part ça, l’entretien est assez sim­ple. Il est surtout indis­pens­able de sur­veiller l’arrosage et l’humidité du sol. Le pois de sen­teur est sen­si­ble à la sécher­esse qui pour­rait nuire à la pro­duc­tion de nou­velles fleurs. En automne, lais­sez les fleurs pro­duire les gouss­es et récupérez ain­si les graines pour la sai­son prochaine. En tant que plante de la famille des Fabacées, les pieds de pois de sen­teur peu­vent être coupés et enfouis après la flo­rai­son pour enrichir le sol en azote.

Faire grimper les pois de senteur

Les pois de sen­teur ont absol­u­ment besoin d’un sup­port pour grimper. Le plus sim­ple est de les planter à côté d’un gril­lage. Sinon, il est pos­si­ble de créer un tipi avec plusieurs tuteurs en bam­bou et de ten­dre un fil autour. N’hésitez pas à les aider en fix­ant les tiges sur le sup­port le temps que les vrilles s’accrochent d’elles-mêmes.




📌 Vous avez aimé cet arti­cle ?  Épin­glez-le sur Pin­ter­est pour le retrou­ver plus tard !


Derniers articles

À faire au potager en été

À faire au potager en été

Avec l'arrivée de l'été, le potager bat son plein. Les jours allongent, la chaleur s'installe et le jardin change de jour en jour, dans une explosion de vie et de couleurs. Si le printemps est une période de plantations intense, l'été au potager implique surtout une...

lire plus

Rechercher dans le blog

Inscrivez-vous à la newsletter

Chaque mois, on vous envoie des conseils jardinage, une recette, l’agenda des événements nature, une sélection de livres, podcasts, docus… ainsi que quelques infos sur le mag !
En cadeau pour toute inscription : notre guide “Le potager pour débutants” !

Désinscription possible en un clic.