Des plantes vertes colorées

Quand les plantes vertes ne sont plus vertes ! Décou­vrez com­ment le feuil­lage de vos plantes vertes se col­orent par­fois en rose, jaune ou blanc. Et notez nos con­seils pour bien entretenir vos plantes d’in­térieur en fonc­tion de leur couleur.

par | 3 juin 2024

Savez qu’il existe de nom­breuses plantes vertes col­orées ? Si la plu­part des espèces d’in­térieur sont cul­tivées pour leur feuil­lage, l’ap­pel­la­tion “plantes vertes” s’avère réduc­trice. Avec des teintes ros­es, pour­pres, bleutées, rouges, noires ou panachées, la jun­gle de notre salon peut rivalis­er avec les plus belles fleurs !

La couleur : une histoire de pigments

La majorité des col­orations inhab­ituelles des plantes (ros­es, vio­lettes, rouges, noires et, plus rarement, bleues) sont causées par la présence dans le feuil­lage d’un groupe de pig­ments végé­taux appelés antho­cyanes . Les mêmes qui col­orent nom­bre de nos fruits, comme les myr­tilles ou les frais­es, mais aus­si les feuilles d’au­tomne !

Ces pig­ments exis­tent à l’é­tat naturel chez cer­taines plantes, en pro­tec­tion con­tre les rayons UV ou afin d’at­tir­er les ani­maux. En hor­ti­cul­ture, ils sont per­pé­tués et encour­agés par une sélec­tion géné­tique et par l’u­til­i­sa­tion d’hor­mones qui favorisent leur développe­ment.

Les plantes vertes colorées : des variégations

Lorsque le feuil­lage d’une plante présente des par­ties de couleur claire (blanch­es, crème, rosées ou jaunes) en asso­ci­a­tion avec des par­ties vertes clas­siques, on par­le de var­ié­ga­tion ou de plante panachée. Ces zones albi­nos peu­vent aller d’un sim­ple mouchetage à des feuilles entières. Elles doivent leur col­oration à une absence par­tielle ou com­plète de chloro­phylle.

En hor­ti­cul­ture, les var­ié­ga­tions sont égale­ment encour­agées et dévelop­pées sous dif­férentes formes. C’est en réal­ité un virus bénin, volon­taire­ment inoculé à la plante (notam­ment par greffe d’une plante infec­tée), qui pro­duit ces altéra­tions. 

On notera néan­moins que les panachures d’une plante ne sont pas tou­jours une car­ac­téris­tique sta­ble. Celles qui sont géné­tiques sont pérennes : elles se répè­tent de façon con­stante dans chaque feuille de la plante. Ain­si que dans tous les indi­vidus qui en sont issus (bou­tures, semis…). Néan­moins, nom­bre de var­ié­ga­tions pop­u­laires sont d’or­dre chimérique. Des cel­lules de dif­férents géno­types se trou­vent dans les tis­sus d’une même plante, com­binées de façon aléa­toire dans chaque feuille. Elles peu­vent alors à terme dis­paraître de la plante, par exem­ple si la par­tie verte, moins frag­ile, prend le dessus.


Les soins des plantes vertes colorées

Emplace­ment

Les plantes présen­tant des feuilles panachées ou claires ont besoin d’une lumi­nosité impor­tante pour com­penser le manque de chloro­phylle dans leurs tis­sus : en effet, cette carence lim­ite leur capac­ité à pho­to­syn­thé­tis­er, donc à se nour­rir. 

Atten­tion néan­moins à éviter le soleil direct, surtout aux heures les plus chaudes : dénuées de pig­ments pro­tecteurs, les par­ties claires sont très sen­si­bles aux brûlures. Pour la même rai­son, mieux vaut les tenir éloignées des sources de chaleur arti­fi­cielles comme les radi­a­teurs ou les chem­inées. 

Les plantes présen­tant des feuilles fon­cées tirant vers le pour­pre appré­cient une lumière indi­recte moyenne à élevée. Bien éclairées, leur col­oris ten­dra à rester plus vif et plus pro­fond qu’en sit­u­a­tion plus ombragée. 

Crois­sance 

Les plantes à feuil­lage panaché ou clair ont une crois­sance naturelle­ment plus lente que les plantes entière­ment vertes. Pour les encour­ager à pouss­er plus vigoureuse­ment, veillez à bien respecter leurs besoins en ter­mes de fer­til­i­sa­tion. Afin de max­imiser leur absorp­tion de lumière, pensez aus­si à les dépous­siér­er régulière­ment.

Comment conserver ses plantes vertes colorées

Ma plante panachée pro­duit des feuilles entière­ment vertes 

Les panachures de nature chimérique étant insta­bles, leur présence peut se voir affec­tée par les con­di­tions de cul­ture de la plante : un manque de lumi­nosité, en par­ti­c­uli­er, peut pouss­er les par­ties vertes à pren­dre le dessus sur la muta­tion albi­nos afin de max­imiser le poten­tiel de pho­to­syn­thèse, dans une logique de survie.

Lorsqu’une plante var­ie­ga­ta com­mence à pro­duire des feuilles toutes vertes, celle-ci doit être déplacée vers une zone plus lumineuse ; alter­na­tive­ment, l’a­jout d’une solu­tion d’é­clairage LED à prox­im­ité de son feuil­lage fait égale­ment l’af­faire. Il est par ailleurs recom­mandé de couper les par­ties dev­enues entière­ment vertes afin de ne pas encour­ager leur développe­ment.

Ma plante panachée pro­duit des feuilles entière­ment blanch­es ou claires

La pro­liféra­tion de feuilles entière­ment blanch­es sur un spéci­men panaché est très esthé­tique, mais elle n’est pas idéale : ces feuilles dénuées de chloro­phylle ne con­tribuent pas à la pho­to­syn­thèse, elles sont donc coû­teuses en énergie pour la plante. 

Quelques appari­tions isolées sur un indi­vidu bien dévelop­pé ne posent pas prob­lème, mais sur un jeune pied, ou si la pro­por­tion des par­ties albi­nos s’avère trop impor­tante, la san­té de la plante risque d’en être affec­tée : celle-ci devient stag­nante, ché­tive… Il est alors recom­mandé de tailler les feuilles con­cernées. 

Les motifs col­orés de ma plante dis­parais­sent

Les var­ié­ga­tions géné­tiques présentes sur des plantes à motifs sta­bles, comme les calathéas ou cer­tains trades­cant­ias (mis­ères), peu­vent se voir affec­tées par un excès de lumi­nosité : elles per­dent alors en con­traste et en col­oration. Pour les rétablir, placez votre plante à l’abri du soleil direct, mais tou­jours baignée d’une quan­tité suff­isante de lumière tamisée. 


📌 Vous avez aimé cet arti­cle ?  Épin­glez-le sur Pin­ter­est pour le retrou­ver plus tard !

Derniers articles

À faire au potager en été

À faire au potager en été

Avec l'arrivée de l'été, le potager bat son plein. Les jours allongent, la chaleur s'installe et le jardin change de jour en jour, dans une explosion de vie et de couleurs. Si le printemps est une période de plantations intense, l'été au potager implique surtout une...

lire plus

Rechercher dans le blog

Inscrivez-vous à la newsletter

Chaque mois, on vous envoie des conseils jardinage, une recette, l’agenda des événements nature, une sélection de livres, podcasts, docus… ainsi que quelques infos sur le mag !
En cadeau pour toute inscription : notre guide “Le potager pour débutants” !

Désinscription possible en un clic.