d

Alienum phaedrum torquatos
nec eu, vis detraxit periculis ex,
nihil expetendis in mei.

contact
neva@office.com
+456933336454
2606 Saints Alley
Tampa, FL 33602
Follow Us

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors

Focus plante verte – Le pothos

Focus plante verte – Le pothos

Voilà une plante verte qui a bien des noms : pothos, lierre doré, Scindapsus aureus, liane du diable ou Epipremnum aureum. Elle fabrique de grandes lianes que vous pouvez faire grimper ou retomber en cascade. On la confond parfois avec le philodendron, auquel elle est apparentée, qui a des feuilles en forme de cœur et laisse des membranes sèches après chaque nouvelle feuille. C’est l’une des plantes les plus faciles à entretenir, elle vous pardonnera beaucoup d’erreurs et elle grandit vite. Le pothos fait aussi partie des plantes les plus dépolluantes, une bonne raison de l’ajouter à votre intérieur ! 

Suivez ces quelques conseils pour faire grandir votre pothos.

Entretien du pothos

Où la placer ? 

Le pothos est peu contraignant. Il grandira plus vite dans un endroit lumineux. Cependant, il s’acclimate aussi aux recoins plus ombragés de votre intérieur, notamment si vous le déposez en hauteur sur une étagère. La variété “Marble queen” est plus fragile :, elle nécessite une bonne luminosité en raison de ses feuilles blanches tachetées de vert, pauvres en chlorophylle. Dans tous les cas, évitez le soleil direct qui risquerait de brûler ses feuilles (elles deviendraient blanches).

Comment gérer ses lianes ?

Il ne s’appelle pas “liane du diable” pour rien ! Le pothos peut déployer ses tiges sur plusieurs mètres. Pour cela, vous pouvez les laisser retomber en posant la plante en hauteur ou dans un pot suspendu ou bien les faire grimper sur un tuteur épais en fibre de coco. Si votre plante se dégarnit au centre pour ne faire grandir qu’une seule tige, il est temps de la tailler ou de marcotter ses racines aériennes.

Faut-il le tailler ?

Dans un environnement lumineux, le pothos peut grandir jusqu’à 45 centimètres par an, de quoi être rapidement envahi ! Il est important de tailler la plante chaque printemps afin qu’elle développe plusieurs tiges secondaires et ne se fatigue pas avec des tiges trop longues. Coupez les tiges les plus grandes de moitié environ, un ou deux centimètres au-dessus d’une feuille (attention, sa sève est toxique, portez des gants pour la couper). Pour l’étoffer au centre, vous pouvez enrouler une tige sur le dessus de la terre pour faire toucher quelques racines aériennes : c’est le marcottage. Les racines aériennes se développeront toutes seules dans la terre, et de nouvelles feuilles garniront le centre du pothos.

Peut-on bouturer un pothos ?

C’est l’une des plantes les plus simples à bouturer : cela vous permettra de multiplier votre collection facilement. Récupérez les tiges coupées lors de la taille ou sélectionnez une tige sur la plante, en coupant avant un noeud : quelques centimètres sous une ramification de deux feuilles. Supprimez les feuilles du bas et placez la tige dans l’eau, à la lumière. Vous pouvez planter vos boutures en terre quand les racines mesurent environ deux ou trois centimètres. N’hésitez pas à planter plusieurs tiges dans un même pot afin d’avoir une plante bien touffue. 

Entretien du pothos

Comment gérer son arrosage ?

Le pothos est la plante idéale pour les débutants. Il nécessite un arrosage régulier, dès que la terre est sèche en surface, environ une fois par semaine en été et tous les quinze jours en hiver. Néanmoins, en cas d’oubli, il tiendra sans souci plusieurs jours sans arrosage et il vous avertit rapidement d’un excès d’eau avec ses feuilles qui brunissent sur les bords et des gouttelettes qui se forment à leur pointe. De même, vous pouvez aussi pulvériser de l’eau sur ses feuilles en cas de canicule ou d’air trop sec.

Quand rempoter son pothos ?

Le pothos aime être à l’étroit. Effectivement, il vous signalera un manque d’espace quand il fabriquera de plus en plus de racines aériennes et quand ses racines de terre sortent sous le pot. Dans ce cas, il est temps de rempoter, de préférence au printemps. Choisissez un pot légèrement plus grand dans lequel vous disposerez une couche de billes d’argile et du terreau. Sortez votre plante de son pot (n’oubliez pas de l’arroser quelques jours avant) et dégagez au maximum l’ancien substrat des racines. Posez la plante au centre et complétez avec du terreau, en veillant à disposer les lianes tout autour. Vous pouvez en profiter pour faire buissonner votre plante en plaçant quelques racines aériennes en terre.

veir magazine numéro 3

Retrouvez tous les conseils pour entretenir votre Pothos dans le Numéro 3 – Automne 2020 « Partager ».

Vous avez aimé cet article ? 📌 Épinglez-le sur Pinterest pour le retrouver plus tard !