Bouturer un hortensia

L’hort­en­sia est une plante facile à bou­tur­er en été : suiv­ez le tuto pour réalis­er des bou­tures et mul­ti­pli­er votre col­lec­tion !

par | 29 avril 2024

En été, c’est le bon moment pour bou­tur­er un hort­en­sia. C’est une bou­ture facile à réalis­er, sans hor­mone de bouturage et rapi­de à pren­dre. De quoi mul­ti­pli­er votre col­lec­tion, trou­ver de nou­velles var­iétés ou offrir des hort­en­sias à vos proches.



Les étapes pour bouturer un hortensia

1- Choi­sis­sez une branche jeune, sans fleurs, de 10 cm env­i­ron. Coupez à 1 cm sous un groupe de feuilles : taillez net, en biais, avec un couteau ou un séca­teur pro­pre et aigu­isé. 

2- Coupez les feuilles du bas pour ne con­serv­er que les feuilles supérieures. En effet, il ne faut pas garder trop de feuil­lage pour éviter l’évaporation et con­cen­tr­er l’énergie sur la fab­ri­ca­tion de racines. 

3- Plantez la bou­ture dans un pot de taille moyenne (20 cm de diamètre)  rem­pli d’un mélange de sable et de ter­reau uni­versel (ou terre du jardin). Vous pou­vez aus­si utilis­er de la terre de bruyère. Arrosez généreuse­ment.

Illus­tra­tion Aliénor Der­van­ian pour Veìr Mag­a­zine

4- Pour aug­menter vos chances, vous pou­vez pra­ti­quer la cul­ture “à l’étouffée” con­sis­tant à recou­vrir le pot d’un sac plas­tique, afin d’augmenter l’humidité. Évitez le con­tact du sac avec les feuilles en plan­tant quelques piques en bois dans la terre, légère­ment plus haut que la bou­ture.

5- Installez votre plante dans un endroit ombragé, à l’abri du soleil direct. Arrosez votre bou­ture dès que la terre sèche. Puis, patien­tez. Il fau­dra plusieurs semaines pour que votre bou­ture prenne. 

Com­ment savoir si le bouturage a fonc­tion­né ?

Après quelques semaines, testez votre bou­ture en tirant légère­ment sur la tige. Si elle résiste, l’enracinement a bien eu lieu. N’hésitez pas à faire plusieurs bou­tures à la fois pour aug­menter vos chances. 

Des fleurs qui changent de couleur

Les fleurs de l’hortensia peu­vent fluctuer entre le rose et le bleu pour une même var­iété. Le respon­s­able ? Un pig­ment nom­mé “del­phini­dine”, présent dans la plante et qui s’ex­prime dif­férem­ment en fonc­tion du pH et de la com­po­si­tion du sol. Lorsque le sol est neu­tre, ce pig­ment est rose. En ter­rain acide et en présence d’aluminium ou de fer, il devient bleu, mod­i­fi­ant ain­si la couleur des fleurs !


Quand bouturer un hortensia ?

Le plan­ning 

  • Cet été : la péri­ode idéale pour réalis­er vos bou­tures se situe entre juin et sep­tem­bre. Le bouturage fonc­tionne mieux avec une branche jeune, que l’on appelle bois ten­dre, et sans fleurs.
  • Cet hiv­er : une fois enrac­inées, vos bou­tures passeront l’hiver dans leur pot. Met­tez-les à l’abri du gel et de la pluie. Vous pou­vez les installer en intérieur dans un endroit non chauf­fé, comme un garage. 
  • Au print­emps prochain : il est temps d’installer vos bou­tures à leur place défini­tive. Au jardin, plantez-les dans un endroit ensoleil­lé à ombragé, en faisant un trou de 40 cm de pro­fondeur. Vous pou­vez ajouter un peu de terre de bruyère, très appré­ciée des hort­en­sias. Au bal­con, installez vos bou­tures dans un grand pot de 30 cm de diamètre avec un mélange de ter­reau uni­versel et de terre de bruyère. Dans les deux cas, arrosez régulière­ment la pre­mière année pour faciliter l’enracinement. 

Faire séch­er ses hort­en­sias

Si vous ne souhaitez pas les bou­tur­er, vous pou­vez aus­si prof­iter plus longtemps de vos fleurs d’hort­en­sias en les séchant ! Il suf­fit de les couper avant qu’elles ne fanent et de les faire séch­er tête en bas pen­dant quelques jours à l’abri de la lumière.

Les fleurs d’hort­en­sias séchées durent plusieurs mois !



Arti­cle issu du Numéro 14 “Paress­er” — Été 2023 dédié aux suc­cu­lentes et cac­tus.


Vous avez aimé cet arti­cle ?  Épin­glez-le sur Pin­ter­est pour le retrou­ver plus tard !

Derniers articles

Choisir ses fleurs mellifères

Choisir ses fleurs mellifères

Le terme de fleurs mellifères ou nectarifères fait joliment référence aux substances que celles-ci produisent. Symboles de la coévolution des végétaux et des animaux, ces plantes jouent un rôle primordial pour la biodiversité. Elles nourrissent de nombreux insectes...

lire plus

Rechercher dans le blog

Inscrivez-vous à la newsletter

Chaque mois, on vous envoie des conseils jardinage, une recette, l’agenda des événements nature, une sélection de livres, podcasts, docus… ainsi que quelques infos sur le mag !
En cadeau pour toute inscription : notre guide “Le potager pour débutants” !

Désinscription possible en un clic.