Comment cultiver des fèves ?

par | 28 août 2023

La fève est une légu­mineuse facile à cul­tiv­er et peu exigeante, une véri­ta­ble révéla­tion au potager. Rare dans le com­merce, on a donc tout intérêt à cul­tiv­er la fève dans nos potagers. D’autant qu’elle révèle tout son poten­tiel lorsqu’elle est con­som­mée jeune et fraîche, et n’a pas subi ni trans­port, ni stock­age.

La méthode du semis en place

> Semer ou planter ? 

A pri­ori, on démarre la cul­ture des fèves par un semis en place en pleine terre, dans un sol grossière­ment pré­paré au croc — pour élim­in­er “les mau­vais­es herbes” — et ratis­sé. Le semis est sim­ple. Les gross­es graines — qui ne sont autres que des fèves sèch­es -, sont faciles à manip­uler. La lev­ée est assez rapi­de, sous une dizaine de jours. Mal­gré tout, il est tou­jours pos­si­ble de réalis­er un semis en godets* pour une mise en place ultérieure. C’est notam­ment indiqué si l’on craint les attaques de limaces sur les jeunes pouss­es. 

Astuce : pour aider les graines à ger­mer, les faire trem­per une nuit dans un verre d’eau avant le semis. 

*Semis en place : semis de graines réal­isés directe­ment à la place défini­tive du plant (pleine terre, car­ré ou pots). Semis en godets : semis de graines pro­vi­soires en petits con­tenants avant de trans­fér­er les plants à leur place défini­tive (réal­isés sous abri). 

> Méth­ode du semis en place

Pré­parez le sol grossière­ment avant la plan­ta­tion pour élim­in­er les mau­vais­es herbes. Ratis­sez pour que la terre soit meu­ble et aérée. 

Pour un semis en ligne, creusez des sil­lons de 5 cm de pro­fondeur et espacés de 30 à 40 cm. 

Le plus sim­ple est de dépos­er une graine dans le sil­lon tous les 10 cm env­i­ron, mais on peut aus­si semer en poquet : dis­posez 3–4 graines dans chaque trou tous les 30 à 40 cm. Refer­mez ensuite le sil­lon, tassez et arrosez à la plan­ta­tion. 

Prenez soin de garder la terre humide le temps de la lev­ée (10 jours).

Les fèves comme engrais verts

Les Fabacées sont con­nues pour leur capac­ité à régénér­er le sol en azote. En effet, les plantes appar­tenant à cette famille ont la remar­quable fac­ulté de fix­er, puis de restituer au sol l’a­zote qu’elles stock­ent dans leurs racines. C’est la rai­son pour laque­lle elles ont sou­vent été cul­tivées en suc­ces­sion ou en asso­ci­a­tion avec des céréales par les agricul­teurs, pour per­me­t­tre à la terre de se régénér­er et obtenir naturelle­ment de meilleurs ren­de­ments, sans recourir à des engrais azotés. Pen­dant longtemps, la fève a ain­si fait par­tie des légu­mineuses de base de l’assolement tri­en­nal.

Dans nos potagers, les fèves, tout comme les petits pois ou les hari­cots qui sont de la même famille, sont donc intéres­santes à cul­tiv­er avant ou après une cul­ture gour­mande de légume-fruit, par exem­ple les Solanacées comme les tomates, les aubergines ou les pommes de terre. En fin de cul­ture, on recom­mande d’ailleurs de fauch­er les plants en lais­sant les racines dans le sol plutôt que de les arracher, car cela annulerait le béné­fice du point de vue du bilan azote.

Un entretien facile

Binez régulière­ment la terre autour des plants pour cass­er la croûte qui se forme ou paillez au pied après la lev­ée des graines. 

Arrosez régulière­ment surtout en péri­ode de flo­rai­son. 

Quand les plants atteignent une hau­teur de 30 cm, but­tez au pied en ramenant de la terre à la base des plants. Tuteurez la cul­ture pour soutenir les plants. En fin de cul­ture, n’hésitez pas à couper les têtes des plants entre la 5e et la 7e fleur.

culture des fèves

Une récolte abondante

La récolte se fait env­i­ron 3 mois après le semis, soit en mai-juin pour un semis en févri­er-mars. Dans les régions aux hivers doux, un semis d’automne per­met une récolte anticipée en mars-avril. Récoltez les gouss­es de préférence jeunes pour une dégus­ta­tion crue ou en salade, voire imma­tures pour une dégus­ta­tion en “mangetout”. Atten­dez une matu­rité plus avancée pour des grains plus char­nus ou une récolte de con­ser­va­tion. 

SOS : des pucerons sur mes fèves

Les pucerons sont les ravageurs les plus com­muns de la fève, ils défig­urent les gouss­es et peu­vent retarder leur crois­sance. Néan­moins, leur présence n’est pas cat­a­strophique pour cette cul­ture, dont on récolte prin­ci­pale­ment les graines situées à l’intérieur des coss­es. 

Pour se pré­mu­nir d’une attaque, on peut pin­cer l’ex­trémité des pouss­es pour retir­er les jeunes feuilles dont ils raf­fo­lent. 

En cas d’invasion, la solu­tion la plus naturelle pour juguler le prob­lème con­siste à attir­er  des coc­cinelles qui vont dévor­er les pucerons. On peut aus­si ten­ter de traiter les plants infestés avec une pul­véri­sa­tion de savon noir bio dilué dans un peu d’eau de pluie. Les pucerons se trou­veront englués dans le savon noir, qui reste un pro­duit naturel et moins agres­sif que d’autres traite­ments chim­iques.

À not­er : les plants semés à l’automne dans les régions douces, et qui vont pro­duire en fin d’hiver/début de print­emps, sont moins sujets aux attaques de pucerons qui arrivent générale­ment un peu plus tard dans la sai­son. 

Récap’

☀️ Expo­si­tion ensoleil­lée

Arrosage réguli­er

Semer octo­bre-novem­bre (cli­mat doux) ou févri­er-mars (hivers rudes)

‍ Récolter mars-avril ou mai-juin (en fonc­tion du semis)

cultiver des fèves

Retrou­vez d’autres arti­cles potager dans le Numéro 12 – Hiv­er 2022 “Nour­rir”.

Vous avez aimé cet arti­cle ?  Épin­glez-le sur Pin­ter­est pour le retrou­ver plus tard !

Derniers articles

À faire au potager en été

À faire au potager en été

Avec l'arrivée de l'été, le potager bat son plein. Les jours allongent, la chaleur s'installe et le jardin change de jour en jour, dans une explosion de vie et de couleurs. Si le printemps est une période de plantations intense, l'été au potager implique surtout une...

lire plus

Rechercher dans le blog

Inscrivez-vous à la newsletter

Chaque mois, on vous envoie des conseils jardinage, une recette, l’agenda des événements nature, une sélection de livres, podcasts, docus… ainsi que quelques infos sur le mag !
En cadeau pour toute inscription : notre guide “Le potager pour débutants” !

Désinscription possible en un clic.