Jardiner écologiquement : 5 conseils pour vos semis et plantations

Com­ment jar­diner écologique­ment ? Com­mencer par choisir vos con­tenants pour semis, votre ter­reau, vos éti­quettes, vos tuteurs…

par | 13 février 2023

Dans cet arti­cle nous vous don­nons tous nos con­seils pour jar­diner écologique­ment ! Déjà pour lim­iter les achats, la pre­mière règle est bien sûr de con­serv­er vos out­ils et con­tenants de jar­di­nage. Même en plas­tique, ils peu­vent s’utiliser de nom­breuses années. Les pots des jeunes plants achetés en jar­diner­ie ou pépinière pour­ront vous servir pour les semis suiv­ants.

Pour le reste, votre imag­i­na­tion (et celle de vos enfants !) et les lieux de vente d’occasion seront vos meilleurs alliés pour démar­rer votre potager à moin­dres frais et sans con­som­mer d’ob­jets neufs.

1- Les contenants pour semis

Les semis en intérieur se réalisent dans des con­tenants peu pro­fonds puisque vos jeunes plants auront peu de racines. Nul besoin d’investir dans des pots spé­ci­fiques, vous avez sans doute déjà tout ce qu’il faut chez vous !

Pour toutes les plantes que vous allez ensuite repi­quer dans un pot défini­tif ou en pleine terre, il vous faut seule­ment un con­tenant de 5 cm de hau­teur env­i­ron qui pour­ra être per­cé au fond pour laiss­er l’eau s’écouler si besoin. 

Tup­per­ware, anciens pots de plantes, bar­quettes de pois­son, boîtes de con­serve, briques de jus de fruits, bacs de glace, pots de yaourt ou de crème fraîche…

jardiner écologiquement

Pour toutes les plantes frag­iles qu’il ne faut pas manip­uler, tournez-vous vers des con­tenants biodégrad­ables que vous planterez directe­ment en terre avec le jeune plant.

Rouleau de papi­er WC ou d’essuie-tout, papi­er jour­nal

Pour recou­vrir vos semis, vous pou­vez utilis­er du jour­nal ou autre car­ton mais il fau­dra penser à l’enlever le matin. Sinon, réu­tilisez des cou­ver­cles trans­par­ents en plas­tique, en faisant quelques trous pour laiss­er cir­culer l’air.

2- Le terreau pour jardiner écologiquement

Pour démar­rer votre potager, vous aurez besoin de sub­strat : du ter­reau essen­tielle­ment. Pour les semis, il n’a pas besoin d’être très nutri­tif mais il faut surtout qu’il soit fin. Afin de ne pas gên­er les jeunes racines. Pour les plan­ta­tions, en revanche, il fau­dra veiller à apporter une terre riche et aérée. Cela favoris­era la crois­sance de vos plantes. 

Pour les semis :

Réu­tilisez le ter­reau de vos anciens pots ou un peu de terre de jardin en la pas­sant au tamis ou à la pas­soire pour l’affiner. 

Pour les plan­ta­tions :

Utilisez la tech­nique de la cul­ture en lasagnes pour créer un sol de cul­ture ou du com­post (seul ou mélangé : ⅓ de com­post pour ⅔ de vieille terre).

Pas de com­pos­teur ? Vous pou­vez aller chercher du com­post dans les com­pos­teurs col­lec­tifs de votre ville. N’hésitez pas à deman­der autour de vous.

3- Les étiquettes

Il est impor­tant de bien not­er les var­iétés de vos semis et plan­ta­tions mais nul besoin d’investir dans des éti­quettes spé­ci­fiques ! Tout ce qu’il vous faut c’est un bon mar­queur indélé­bile pour résis­ter à la pluie et à l’arrosage.

Astuces :

Écrivez le nom des plantes sur des cail­loux, des morceaux de pots en terre cuite cassés, des bâtons de glace, des épin­gles à linge en bois ou encore d’anciens pots en plas­tique découpés. Vous pou­vez aus­si découper facile­ment une vieille cagette pour faire des petites éti­quettes.

4 — Les tuteurs

L’installation des tuteurs se fait au début de la plan­ta­tion afin d’éviter d’abîmer les racines en cours de crois­sance. Il vous fau­dra des tuteurs de plusieurs hau­teurs et diamètres en fonc­tion des var­iétés de votre potager.

Pour les tuteurs : 

Coupez des tiges de bam­bou (du bam­bou sec, à couper en automne) ou des branch­es sou­ples comme le noiseti­er ou le cerisi­er. N’hésitez pas à aller ramass­er des branch­es d’arbres tombées en forêt, elles pour­ront faire office de petits tuteurs d’appoint. 

Fouillez les bro­cantes, Emmaüs ou deman­dez autour de vous : des vieux bâtons de ski, du gril­lage pour faire grimper les con­com­bres, pois et hari­cots.

Pour attach­er les plants :

Utilisez du raphia ou de la ficelle pour éviter de bless­er les tiges.

Pour sécuris­er :

Sécurisez la pointe des tuteurs qui sont à hau­teur de vos yeux (ou celle de vos enfants) en déposant des coquilles d’escargots vides sur le dessus ou des bou­chons en liège.

5 — Les pots pour jardiner écologiquement

jardiner écologiquement

Avant d’acheter de nou­veaux con­tenants pour votre potager hors-sol, pensez au recy­clage ! Faites le tour des vide-gre­niers, bro­cantes et deman­dez à vos proches tout ce qui pour­rait vous servir à planter vos légumes. Veillez à adapter la taille des con­tenants à vos var­iétés et à tou­jours avoir la pos­si­bil­ité de faire un trou pour laiss­er l’eau s’écouler. À défaut, il fau­dra arroser un peu plus sou­vent mais moins abon­dam­ment et installer une bonne couche de billes d’argiles ou graviers au fond pour que les racines ne pour­ris­sent pas. 

Des con­tenants zéro déchet :

Des pas­soires pour installer des fraisiers, des palettes pour faire des jar­dinières d’aro­ma­tiques, des paniers en osier de divers­es tailles (installer une toile dans le fond si besoin), des sacs en toile de jute pour vos pommes de terre, de vieilles bassines, des caiss­es de vin…

jardiner écologiquement

Retrou­vez d’autres con­seils sur le jar­di­nage dans le Numéro 9 — Print­emps 2022 “Grandir”.

Vous avez aimé cet arti­cle ? Épin­gle-le sur Pin­ter­est pour le retrou­vez plus tard !

Derniers articles

À faire au potager en été

À faire au potager en été

Avec l'arrivée de l'été, le potager bat son plein. Les jours allongent, la chaleur s'installe et le jardin change de jour en jour, dans une explosion de vie et de couleurs. Si le printemps est une période de plantations intense, l'été au potager implique surtout une...

lire plus

Rechercher dans le blog

Inscrivez-vous à la newsletter

Chaque mois, on vous envoie des conseils jardinage, une recette, l’agenda des événements nature, une sélection de livres, podcasts, docus… ainsi que quelques infos sur le mag !
En cadeau pour toute inscription : notre guide “Le potager pour débutants” !

Désinscription possible en un clic.