Automne : le calendrier du potager

par | 15 août 2022

Récoltes, nou­veaux semis, pré­pa­ra­tion du sol… L’automne est une sai­son très active au potager. Voici ce qu’il fau­dra prévoir dans votre to-do list du trimestre ! Retrou­vez tous les con­seils pour entretenir votre potager en automne dans notre arti­cle “Quoi faire au potager”.

Récolte au potager en automne

L’automne est la grande sai­son des courges ! La plu­part des courges sont mûres trois mois après la plan­ta­tion. Si vous les con­som­mez directe­ment, vous n’êtes pas oblig­és d’at­ten­dre la pleine matu­rité pour les récolter. Si vous souhaitez les con­serv­er cet hiv­er, il fau­dra vous assur­er qu’elles sont com­plète­ment mûres.⁠ ⁠

Les courges mûres peu­vent rester sur le plant sans prob­lème mais pro­tégez-les ou coupez-les avant les pre­mières gelées. ⁠

Au début de l’automne, cueillez les dernières tomates ain­si que les autres légumes d’été et faites-les mûrir en intérieur. C’est égale­ment le moment de récolter les bet­ter­aves, les navets et les carottes plan­tés à la fin du print­emps.

ASTUCE DÉBUTANTS 

Pour recon­naître une courge mûre, il faut s’assurer qu’elle a déjà une belle couleur uni­forme et que les feuilles sont jaunes ou un peu flétries. Surtout, le pédon­cule (là où la courge est accrochée à la tige) doit être bien sec et com­mencer à se détach­er tout seul ! 

Semis & Plantations au potager

De nom­breux légumes se cul­tivent même en automne-hiv­er ! C’est le cas notam­ment des radis et des salades, que vous pou­vez semer et planter toute l’année. Pensez aus­si aux var­iétés dites “d’hiver” des légumes tra­di­tion­nels : poireaux, petits pois, navets, etc.

> Semis d’automne : épinards, radis, navets, salades, choux, roquette, fèves, poireaux, petits pois…

L’automne est la péri­ode idéale pour semer des engrais verts : moutarde, trèfle phacélie, luzerne, vesce…

C’est aus­si le moment de planter les bulbes : ail, oignons, échalotes… 

Enfin, les plantes vivaces pour­ront rester en place, il suf­fi­ra de leur apporter un peu d’engrais ou de com­post et de com­pléter les pots avec du ter­reau s’il s’est tassé. 

> Plantes vivaces : frais­es, artichauts, asperges, thym, lavande, romarin, sauge, chénopode, poireau per­pétuel, roquette vivace, rhubarbe…

ASTUCE DÉBUTANTS 

On peut encore trou­ver des plants de salades, choux, frais­es en jar­diner­ie en automne, pour s’épargner l’étape des semis !

Marcottage des fraisiers

Dès la fin de l’été, vous avez dû voir appa­raître des stolons sur vos fraisiers. Jusqu’à fin octo­bre, vous pou­vez les mar­cot­ter pour mul­ti­pli­er gra­tu­ite­ment vos plants !

Préparation du potager

Pour com­mencer, faites de la place ! Coupez les plants de vos légumes annuels dont les récoltes sont ter­minées (tomates, petits pois…) : vous pou­vez les enfouir légère­ment pour qu’ils se décom­posent ou les met­tre en com­post, en petits morceaux.

Ensuite, pré­parez le sol pour le print­emps prochain ! Grif­fez la terre pour l’aérer et étalez une couche de quelques cen­timètres de com­post mûr ou semi-mûr, puis recou­vrez d’un pail­lis assez épais (voire de quelques car­tons non imprimés). Cela per­me­t­tra de nour­rir votre sol et de le pro­téger du froid de l’hiver. Si vous cul­tivez en pots, même principe, en renou­ve­lant une par­tie du sub­strat : videz le con­tenu de vos pots et mélangez-le avec la même quan­tité de ter­reau ou de terre fraîche, en ajoutant un peu de com­post. Mélangez bien et rem­plis­sez de nou­veau les pots.

ASTUCE DÉBUTANTS 

Si vider vos pots vous fait peur et/ou que vous n’avez pas de com­post sous la main, vous pou­vez tout sim­ple­ment ajouter de l’engrais organique dans vos pots au print­emps ou lors des prochaines plan­ta­tions.

Récolte des graines

La plu­part des graines peu­vent être récoltées en automne, lorsque les fruits ou les fleurs sont arrivés à matu­rité. 

> Légumes-fruits (cour­gettes, con­com­bres…) : Récoltez sim­ple­ment les graines, rincez-les et faites-les séch­er. 

> Tomates : Recueillez les graines avec le jus de la tomate dans un petit pot en verre. Lais­sez macér­er deux jours, puis rincez vos graines sous l’eau froide dans une pas­soire et faites-les séch­er à l’abri du soleil.

> Légumes-feuilles (salades, épinards…) : Atten­dez la mon­tée en graines, puis coupez les tiges et frot­tez entre vos doigts, au-dessus d’un tor­chon ou d’un plateau, pour faire tomber les graines. 

> Herbes aro­ma­tiques : Lais­sez un plant fleurir et récupérez les graines une fois les fleurs fanées et séchées.

> Fleurs : Coupez les fleurs fanées et frot­tez-les entre vos doigts. 

À not­er : si vous ne souhaitez pas récolter vos graines (ou pas toutes), vous pou­vez sim­ple­ment laiss­er vos plantes mon­ter en graines : les insectes vous remercieront !

ASTUCE DÉBUTANTS 

Les petites graines (légumes-feuilles, fleurs…) sont par­fois dif­fi­ciles à récolter. Dans ce cas, sus­pendez les tiges coupées la tête en bas, dans un endroit sec et ombragé, au-dessus d’un récip­i­ent. Au bout de quelques jours, les graines seront sèch­es et tomberont (vous pou­vez sec­ouer un peu les plants pour les aider).

Pho­togra­phie : Emi­lie Mas­sal

Le calendrier du potager d’automne

Retrou­vez le cal­en­dri­er d’au­tomne dans le Numéro 7 “Agir” — Automne 2021

Vous avez aimé cet arti­cle ?   Épin­glez-le sur Pin­ter­est pour le retrou­ver plus tard !

Derniers articles

Choisir ses fleurs mellifères

Choisir ses fleurs mellifères

Le terme de fleurs mellifères ou nectarifères fait joliment référence aux substances que celles-ci produisent. Symboles de la coévolution des végétaux et des animaux, ces plantes jouent un rôle primordial pour la biodiversité. Elles nourrissent de nombreux insectes...

lire plus

Rechercher dans le blog

Inscrivez-vous à la newsletter

Chaque mois, on vous envoie des conseils jardinage, une recette, l’agenda des événements nature, une sélection de livres, podcasts, docus… ainsi que quelques infos sur le mag !
En cadeau pour toute inscription : notre guide “Le potager pour débutants” !

Désinscription possible en un clic.