Le marcottage : multiplier facilement vos fraisiers

Le mar­cot­tage des fraisiers est une méth­ode de mul­ti­pli­ca­tion pour obtenir de nou­veaux fraisiers

par | 20 juin 2022

Le mar­cot­tage des fraisiers : l’idée est de récupér­er ces bébés fraisiers pour pou­voir les planter plus tard à un autre endroit. À par­tir des plants déjà en place dans votre potager, vous pou­vez donc renou­vel­er les moins pro­duc­tifs, mul­ti­pli­er vos plan­ta­tions gra­tu­ite­ment ou en offrir à vos proches. 

À la fin de l’été, les fraisiers pro­duisent des stolons. Ce sont de longues tiges ou “cor­dons” sans feuilles qui par­tent de la base du pied mère et qui courent au niveau du sol pour don­ner nais­sance à des bébés fraisiers. 

Le mar­cot­tage des fraisiers se fait entre août et octo­bre. Le mois de sep­tem­bre est idéal pour favoris­er l’enracinement des futurs pieds grâce aux tem­péra­tures plus douces.

La sélection des stolons de vos fraisiers

Quand vous voyez appa­raître les stolons avec les jeunes fraisiers, con­servez unique­ment le pre­mier à par­tir du fraisi­er mère. Il arrive qu’à par­tir d’un jeune fraisi­er, il y ait un stolon sec­ondaire avec un nou­veau jeune fraisi­er puis un autre stolon, etc. 

Dans ce cas, coupez la tige qui peut se pour­suiv­re après le pre­mier jeune plant pour qu’il soit bien ali­men­té par le pied mère. Atten­tion, ne coupez pas encore la tige qui part du pied mère, il en a encore besoin.

Crédits : Emi­lie Mas­sal

Le marcottage des fraisiers : le sevrage du stolon

Avant de couper le cor­don avec le pied mère, le jeune plant doit s’enraciner pour pou­voir grandir tout seul. Il est néces­saire de le pos­er à la sur­face d’un godet rem­pli d’un mélange ter­reau-com­post pour qu’il développe ses racines. Main­tenez la tige et le jeune plant avec du fil de fer, des trom­bones ou des pinces à chignon, par exem­ple, pour que le petit fraisi­er reste bien en con­tact avec le sub­strat. Arrosez bien et régulière­ment, mais sans excès. 

Abon­nez-vous à la Let­tre Veìrte pour recevoir chaque mois nos con­seils de cul­ture, nos coups de cœur lec­ture, pod­cast, docu, agen­da…

La transplantation du jeune fraisier

Quelques semaines plus tard, une fois que le mini fraisi­er aura pris racine et dévelop­pé de nou­velles feuilles, coupez le stolon. À l’aide d’un séca­teur, coupez la tige d’un côté, au ras du pied mère et, de l’autre côté, au ras du jeune plant enrac­iné. La tige coupée peut servir de pail­lage ou être mise au com­post. Vous pour­rez les repi­quer à l’automne ou au print­emps suiv­ant. 

Plus besoin d’a­cheter des fraisiers ! Il fau­dra en revanche patien­ter jusqu’au print­emps prochain pour récolter les frais­es de vos nou­veaux et anciens plants !

Crédits : Emi­lie Mas­sal

⚠️ Si vous ne souhaitez pas mul­ti­pli­er vos fraisiers, coupez rapi­de­ment les stolons pour éviter d’épuiser le pied mère. 

Il arrive que des stolons s’enracinent naturelle­ment. Vous pou­vez récupér­er les jeunes plants avec un petit out­il à main et les repi­quer où vous le souhaitez, en ajoutant une à deux poignées de com­post.

Retrou­vez tous les con­seils pour vos fraisiers dans le Numéro 2 – Été 2020 en ver­sion numérique. Texte par Aurélie Murtin, pho­togra­phies par Emi­lie Mas­sal.

Vous avez aimé cet arti­cle ?  Épin­glez-le sur Pin­ter­est pour le retrou­ver plus tard !

Derniers articles

À faire au potager en été

À faire au potager en été

Avec l'arrivée de l'été, le potager bat son plein. Les jours allongent, la chaleur s'installe et le jardin change de jour en jour, dans une explosion de vie et de couleurs. Si le printemps est une période de plantations intense, l'été au potager implique surtout une...

lire plus

Rechercher dans le blog

Inscrivez-vous à la newsletter

Chaque mois, on vous envoie des conseils jardinage, une recette, l’agenda des événements nature, une sélection de livres, podcasts, docus… ainsi que quelques infos sur le mag !
En cadeau pour toute inscription : notre guide “Le potager pour débutants” !

Désinscription possible en un clic.