Les semis précoces au potager

Anticipez la sai­son au potager grâce aux semis pré­co­ces ! Décou­vrez quel légume semer, com­ment éviter qu’ils filent et dans quel acces­soire inve­stir.

 

 

par | 5 février 2024

À chaque début de sai­son, la ten­ta­tion est forte de com­mencer ses semis de plus en plus tôt, avec l’espoir de récolter ensuite de manière anticipée. Mal­heureuse­ment, ces semis pré­co­ces ren­con­trent sou­vent un taux de suc­cès mit­igé chez le jar­dinier ama­teur.

Les piliers pour un semis précoce réussi

Au-delà de graines de qual­ité et d’un ter­reau adap­té, un semis réus­si néces­site la con­jonc­tion de deux fac­teurs immuables. Une bonne tem­péra­ture de ger­mi­na­tion et une quan­tité de lumière adap­tée. Et n’en déplaise au jar­dinier impa­tient, jan­vi­er et févri­er ne sont mal­heureuse­ment pas les mois les mieux… 

Favoriser la germination

Démar­rer ses semis en con­tenants, au chaud en intérieur, est un bon moyen de gag­n­er du temps sur la sai­son, en offrant une tem­péra­ture sta­ble et con­fort­able pour de nom­breuses graines.

Pour les cul­tures néces­si­tant une tem­péra­ture élevée approchant les 25 °C (comme les poivrons, les aubergines ou les mel­ons), les nappes chauf­fantes à plac­er sous une ter­rine sont idéales.

💡 Chaque cul­ture a sa tem­péra­ture opti­male de ger­mi­na­tion. Les tomates néces­si­tent un bon 20 °C min­i­mum pour ger­mer. Les laitues peu­vent se con­tenter de 5 à 7 °C pour sor­tir de leur dor­mance. Ren­seignez-vous sur les tem­péra­tures pro­pres à chaque cul­ture.

Éviter aux semis précoces de filer

Le véri­ta­ble prob­lème des semis pré­co­ces est la ten­dance à “fil­er”, c’est-à-dire à s’étioler en gran­dis­sant de manière déséquili­brée. Ces plants en souf­france sont en recherche de lumière en adéqua­tion avec la tem­péra­ture ambiante ressen­tie. Mal­heureuse­ment, même der­rière une baie vit­rée plein sud, la lumière est sou­vent insuff­isante en hiv­er. Pour éviter ce phénomène, il est forte­ment recom­mandé de s’équiper de lam­pes hor­ti­coles.

💡Habiller l’étagère à semis de papi­er réfléchissant est égale­ment une astuce intéres­sante pour bien dif­fuser la lumière.

La serre, une bonne idée pour les semis précoces ?

Une serre peut être un atout majeur pour les semis pré­co­ces. L’avantage prin­ci­pal de la serre est d’avoir accès à un max­i­mum de lumière naturelle et une tem­péra­ture agréable par beau temps, tout en pro­tégeant du vent. En revanche, une serre extérieure non chauf­fée restera froide au petit matin ou par temps nuageux. 

Une serre froide peut con­venir à des légumes rus­tiques qui sup­por­t­ent la fraîcheur (laitues, épinards, carottes, poireaux…), en plaçant une nappe chauf­fante sous les semis. En revanche, pour les cul­tures frileuses, un chauffage sera indis­pens­able, avec pour con­séquence évi­dente un coût énergé­tique impor­tant.

💡Dans une serre, froide ou chauf­fée, une bonne ven­ti­la­tion est cru­ciale pour prévenir la con­den­sa­tion et les mal­adies fongiques.

Arti­cle issu du Numéro 16 — Par Aude de Ser­fou­ette et Binette

Rempoter les semis précoces

Le rem­potage est une étape cru­ciale pour les semis pré­co­ces. Semés tôt, et à moins d’être des­tinés à une cul­ture sous serre, les plants devront sou­vent patien­ter plusieurs semaines ou mois avant d’être trans­plan­tés en extérieur dans des con­di­tions favor­ables. Le rem­potage dans un sub­strat nutri­tif et un con­tenant plus grand est sou­vent un pas­sage obligé pour per­me­t­tre aux plants de con­tin­uer à se dévelop­per vigoureuse­ment.

Quelles lampes horticoles adopter ?

Par­mi toutes les options disponibles, les nou­velles lam­pes LED à spec­tre com­plet sont idéales car elles imi­tent la lumière du soleil, favorisant ain­si la pho­to­syn­thèse. Elles sont égale­ment économes en énergie et ont une longue durée de vie.  

💡Faites atten­tion à l’installation élec­trique de ces équipements, qui vont cohab­iter avec l’eau au moment de l’arrosage. Arrangez bien vos câbles d’alimentation pour qu’ils ne pen­dent pas au milieu des cul­tures et pro­tégez vos pris­es élec­triques des éclabous­sures.



📌 Vous avez aimé cet arti­cle ?  Épin­glez-le sur Pin­ter­est pour le retrou­ver plus tard !


Derniers articles

À faire au potager en été

À faire au potager en été

Avec l'arrivée de l'été, le potager bat son plein. Les jours allongent, la chaleur s'installe et le jardin change de jour en jour, dans une explosion de vie et de couleurs. Si le printemps est une période de plantations intense, l'été au potager implique surtout une...

lire plus

Rechercher dans le blog

Inscrivez-vous à la newsletter

Chaque mois, on vous envoie des conseils jardinage, une recette, l’agenda des événements nature, une sélection de livres, podcasts, docus… ainsi que quelques infos sur le mag !
En cadeau pour toute inscription : notre guide “Le potager pour débutants” !

Désinscription possible en un clic.