Les semis de tomates

Com­ment réalis­er ses pro­pres semis de tomates pour débuter son potager ? Veìr vous explique toutes les étapes que vous soyez au jardin ou en bal­con !

par | 17 février 2022

Pour installer des tomates au potager, vous avez le choix entre le semis de graines ou l’achat de plants. Les plants, tout d’abord, sont intéres­sants si vous êtes débu­tant ou si vous comptez installer peu de plants au potager. Toute­fois, les semis de tomates sont plus économiques et le choix des var­iétés est bien plus large.

❄️ Dans les cli­mats froids (gel fréquent jusqu’en mai) : il fau­dra atten­dre le 15 mai pour repi­quer en extérieur les tomates. Le semis peut donc se faire fin mars, début avril. 

☀️ Dans les cli­mats chauds : il est pos­si­ble de planter en extérieur dès le 15 avril. Néan­moins, sur­veillez quand même que les tem­péra­tures noc­turnes ne descen­dent pas sous les 8 °C. En cas de coup de froid, il fau­dra cou­vrir d’un voile d’hivernage les plants pour la nuit. On peut donc semer à par­tir de fin févri­er, début mars. 

semis de tomates
Crédits : Emi­lie Mas­sal pour Veìr Mag­a­zine

COMBIEN DE GRAINES FAUT-IL SEMER ?

Une graine ou un plant vous don­nera un pied de tomate qui don­nera entre 2 et 3 kg de tomates, lorsque tout se passe bien. Néan­moins, il faut d’abord pren­dre en compte le fait que les plants ont besoin de 50 cm d’espacement entre eux (et 70 cm entre les rangs, au jardin). Il est donc impor­tant d’adapter le nom­bre de vos plants à votre espace !

ÉTAPE 1 — FAIRE VOTRE SEMIS DE TOMATES

Semez dans des godets 1 à 2 graines à 1 cm max­i­mum de pro­fondeur. Pour cela, utilisez du ter­reau spé­cial semis ou tamisé votre ter­reau à l’aide d’une pas­soire pour qu’il soit assez fin. Recou­vrez d’une fine couche de terre ; les graines sont fines, il ne faut pas trop les enfouir ! Tassez légère­ment et arrosez pour bien humid­i­fi­er toute la terre. 

Les bonnes con­di­tions pour faire ger­mer vos semis : 

✔️ avoir assez de lumière : la lumière est indis­pens­able dès l’apparition de la pousse. Plus tôt vous semez dans l’année, moins vive sera la lumière. Rap­prochez bien vos semis de la lumière directe et n’hésitez pas à les déplac­er dans la journée. 

✔️ avoir assez chaud : 20 °C en moyenne la journée (18 °C la nuit). Vous pou­vez cou­vrir les semis d’une boîte en plas­tique en lais­sant pass­er l’air en journée. Atten­tion, la quan­tité de chaleur et celle de lumière doivent rester cohérentes l’une avec l’autre. Si vous avez un emplace­ment moins ensoleil­lé, con­servez une tem­péra­ture mod­érée. Un trop grand décalage ferait fil­er vos semis.

✔️ avoir assez d’eau : la terre doit être humide tous les jours jusqu’à l’apparition de la jeune pousse. Préférez arroser avec un pul­vérisa­teur, pour ne pas déplac­er les graines. 

Faire des semis de tomates
Crédits : Emi­lie Mas­sal pour Veìr Mag­a­zine

ÉTAPE 2 — REPIQUAGE INTERMÉDIAIRE

Dès que votre plant a plusieurs véri­ta­bles feuilles, il faut le repi­quer dans un godet plus grand. L’ob­jec­tif est de lui per­me­t­tre de bien grandir avant son instal­la­tion au potager. 

Arrosez bien la jeune pousse afin de faciliter sa manip­u­la­tion. Munis­sez-vous d’un godet plus grand et rem­plis­sez-le de ter­reau potager. À l’aide d’une fourchette, sortez la pousse de terre en la ten­ant par le bas de la tige. Effec­tive­ment, il faut garder le max­i­mum de terre autour des racines. Atten­tion, elle est frag­ile, cette étape demande de la douceur ! 

Installez la jeune pousse le plus pro­fondé­ment pos­si­ble dans le nou­veau pot. Recou­vrez ensuite toute la tige de terre, jusqu’à la nais­sance des cotylé­dons (ou même au-dessus s’ils sont tombés !). 

Tassez légère­ment, arrosez généreuse­ment et lais­sez à la même place en intérieur, sans cou­ver­cle. Veillez à arroser régulière­ment, tous les 2 ou 3 jours env­i­ron. N’oubliez pas de mar­quer le nom de cha­cun de vos plants pour ne pas vous per­dre !

ÉTAPE 3 — ENDURCIR VOS SEMIS DE TOMATES

Après quelques semaines au chaud, il est bien­tôt l’heure de trans­fér­er vos plants en extérieur ! Néan­moins, il est pour­tant risqué d’opérer ce trans­fert en une seule fois. Les plants sont habitués à la chaleur et à la tem­péra­ture con­stante de votre intérieur ! Il faut alors les endur­cir en les habit­u­ant pro­gres­sive­ment à ce change­ment. 

Pour cela, il faut les sor­tir petit à petit, une semaine avant la plan­ta­tion. Faites atten­tion à ne pas les laiss­er en extérieur la nuit ou en plein soleil la journée au début !

PLANNING POUR ENDURCIR VOS PLANTS :

  • J 1 : 2 h en extérieur (en fin de mat­inée de préférence)
  • J 2 : 4 h en extérieur 
  • J 3 : une petite journée (de 9 h à 16 h)
  • J 4 : une journée com­plète (de 8 h à 18 h)
  • J 5 et J 6 : à laiss­er dehors jour et nuit, près de leur place défini­tive
  • J 7 : repi­quage défini­tif au potager

Si vous optez directe­ment pour des plants achetés en jar­diner­ie ou pépinière, il est utile de les endur­cir aus­si, ils ont sou­vent été semés et cul­tivés sous serre.

semis de tomates
Crédits : Emi­lie Mas­sal pour Veìr Mag­a­zine

ÉTAPE 4 — REPIQUAGE DÉFINITIF AU POTAGER

C’est l’heure d’installer défini­tive­ment vos semis de tomates à leur place. En effet, ils ont désor­mais plusieurs feuilles et mesurent plus de 10 cm.

Arrosez généreuse­ment les godets avant de les manip­uler. Pen­dant ce temps, pré­parez leur emplace­ment. Les tomates aiment les ter­res rich­es et meubles. N’hésitez pas à ajouter du com­post mélangé au ter­reau ou à votre terre de jardin.

Sortez ensuite votre plant en gar­dant le max­i­mum de terre pour ne pas abîmer les racines. Installez-le pro­fondé­ment, jusqu’aux pre­mières feuilles. Vous pou­vez même les pos­er de biais, presque hor­i­zon­tale­ment, pour aug­menter la sur­face des futures racines. Il suf­fit ensuite de combler le trou avec de la terre. Puis, installez le tuteur pour remet­tre la tige bien droite. 

Tassez bien la terre autour du plant afin d’éviter les poches d’air sous la terre. De plus, fix­ez votre tuteur dès main­tenant pour que les racines gran­dis­sent autour et arrosez généreuse­ment. 

Retrou­vez tous les con­seils pour vos tomates dans le Numéro 6 — Été 2021 “Explor­er”

Vous avez aimé cet arti­cle ?   Épin­glez-le sur Pin­ter­est pour le retrou­ver plus tard !

Derniers articles

Planter un chèvrefeuille

Planter un chèvrefeuille

Le chèvrefeuille est la plante parfaite pour habiller un mur ou une rambarde de balcon. Il offre de belles fleurs parfumées qui pourront attirer les pollinisateurs, s’adapte très bien à la culture en pot et se cultive sans difficulté. La seule attention qu’il ne...

lire plus
Quel engrais choisir au potager ?

Quel engrais choisir au potager ?

Choisir le bon engrais au potager est une étape indispensable pour tout jardinier qui souhaite assurer une belle récolte tout en préservant la fertilité de son sol sur le long terme. Il y a plusieurs critères à prendre en compte pour bien choisir ses engrais. Voici...

lire plus

Rechercher dans le blog

Inscrivez-vous à la newsletter

Chaque mois, on vous envoie des conseils jardinage, une recette, l’agenda des événements nature, une sélection de livres, podcasts, docus… ainsi que quelques infos sur le mag !
En cadeau pour toute inscription : notre guide “Le potager pour débutants” !

Désinscription possible en un clic.