3 utilisations des feuilles mortes au jardin

Vous en avez marre de ramass­er les feuilles mortes ! Décou­vrez trois manières de les utilis­er dif­férem­ment au jardin !

par | 11 décembre 2023

Saviez-vous que vous pou­vez utilis­er les feuilles mortes de votre jardin ?

La majorité des arbres de nos jardins sont caducs, cela sig­ni­fie qu’ils per­dent leurs feuilles dès l’arrivée de l’automne. Le jardin se retrou­ve rapi­de­ment recou­vert de feuilles mortes et la corvée du ramas­sage com­mence. Pour­tant, elles représen­tent une source de matière organique gra­tu­ite pour votre sol et vos plantes ! 

Laissez les feuilles mortes au jardin

Partout où vous lais­sez libre court à la végé­ta­tion, il est plus utile de laiss­er ce cou­vert naturel qui va se décom­pos­er rapi­de­ment avant le print­emps. Ain­si, ne touchez pas aux feuilles mortes dans les espaces suiv­ants de votre jardin : sous les arbres, les arbustes, sous les haies, au potager et dans les espaces plus sauvages que vous ne ton­dez pas.

Au-delà d’apporter de la matière organique et d’améliorer la fer­til­ité de votre sol, elles for­ment aus­si des abris pour la petite faune. Vous pou­vez même laiss­er un tas de feuilles mortes plus épais dans un coin tran­quille de votre jardin. 

Utiliser les feuilles mortes en paillage

Vous pou­vez com­pléter la couche de feuilles mortes sous les haies, les arbustes ou encore au potager. Vous pou­vez les laiss­er entières ou les broy­er à l’aide d’un broyeur ou d’une ton­deuse (tou­jours bien sèch­es).

N’hésitez pas à en ajouter à vos pots et jar­dinières pour l’hiver. 

Illus­tra­tion Sun­dari pour Veìr Mag­a­zine

⚠️ Rap­pel : il est stricte­ment inter­dit de brûler ses feuilles mortes ! Vous pou­vez les dépos­er soit en déchet­terie, soit lors de la col­lecte des déchets verts de votre com­mune.

Les feuilles mortes dans le compost

Elles sont con­sid­érées comme un apport brun ou car­boné et équili­brent vos ajouts de déchets de cui­sine.

La seule dif­fi­culté est qu’il est impor­tant qu’elles soient bien sèch­es. Vous pou­vez les ramass­er pour les faire séch­er à l’abri sur une bâche si la météo est plu­vieuse. Veillez ensuite à bien brass­er votre com­post pour faciliter la décom­po­si­tion. 


Fabriquer du terreau de feuilles mortes

Le ter­reau de feuilles mortes est l’ancêtre de notre ter­reau uni­versel. La décom­po­si­tion des feuilles pro­duit une matière organique très fer­tile. Il suf­fit de rem­plir un sac non her­mé­tique (comme un filet pour les légumes) avec vos feuilles mortes et de le laiss­er dans un coin du jardin.

Vous pou­vez aus­si rem­plir au fur et à mesure un bac avec vos feuilles ramassées, en ajoutant du com­post ou d’autres déchets verts (en petits morceaux). Le ter­reau sera prêt au bout d’une année env­i­ron, en veil­lant à le remuer de temps en temps. 


Vous aimez les arbres ? Ils sont au som­maire du numéro de cet hiv­er !

Au som­maire : un dossier com­plet sur les arbres, l’a­gro­foresterie, les forêts pri­maires, le potager d’hiv­er, un défi pour cuisin­er des top­inam­bours, de la paléob­otanique, un focus sur le milleper­tu­is…

Con­sul­ter le som­maire


📌 Vous avez aimé cet arti­cle ?  Épin­glez-le sur Pin­ter­est pour le retrou­ver plus tard !


Derniers articles

À faire au potager en été

À faire au potager en été

Avec l'arrivée de l'été, le potager bat son plein. Les jours allongent, la chaleur s'installe et le jardin change de jour en jour, dans une explosion de vie et de couleurs. Si le printemps est une période de plantations intense, l'été au potager implique surtout une...

lire plus

Rechercher dans le blog

Inscrivez-vous à la newsletter

Chaque mois, on vous envoie des conseils jardinage, une recette, l’agenda des événements nature, une sélection de livres, podcasts, docus… ainsi que quelques infos sur le mag !
En cadeau pour toute inscription : notre guide “Le potager pour débutants” !

Désinscription possible en un clic.