Nettoyer ses outils de jardin

par | 27 octobre 2023

L’hiv­er est le moment idéal pour net­toy­er ses out­ils de jardin. C’est aus­si la bonne péri­ode pour renou­vel­er ou acquérir cer­tains out­ils. De nom­breuses alter­na­tives vous per­me­t­tent de réu­tilis­er, d’économiser et de mieux choisir votre matériel.

Quels outils pour jardiner ?

S’il existe des dizaines et des dizaines d’outils pour le jardin, les indis­pens­ables sont peu nom­breux. On en trou­ve sou­vent des ver­sions “mini” pour les jar­diniers urbains. 

  • Une bêche pour retourn­er et mélanger la terre, faire des grands trous de plan­ta­tion.
  • Une fourche-bêche ou gre­linette pour retourn­er plus facile­ment la terre sans abîmer l’écosystème du sol.
  • Un séca­teur pour couper les branch­es, les tiges.
  • Un trans­plan­toir pour faire des petits trous de plan­ta­tion (indis­pens­able au bal­con ou pour les plantes vertes).
  • Une griffe pour grat­ter le dessus de la terre, l’aérer en sur­face (en grand ou petit mod­èle pour le bal­con).
  • Un râteau pour ramass­er les feuilles au jardin, égalis­er une sur­face avant semis.
  • Une pelle pour ramass­er le com­post, les déchets verts.
Comment nettoyer ses outils de jardinage

Bien choisir ses outils au jardin

Afin d’éviter d’avoir à les renou­vel­er sou­vent, priv­ilégiez des out­ils dans des matéri­aux durables. Ils sont mis à rude épreuve avec la terre, l’eau, le soleil. 

Les matéri­aux les plus résis­tants : aci­er inoxyd­able et bois de frêne.  

Les outils indispensables au jardin

Il est aus­si impor­tant de véri­fi­er que vos out­ils sont à votre taille et que vous pou­vez les manip­uler aisé­ment. Le manche de votre bêche, par exem­ple, doit vous arriv­er un peu au-dessus des hanch­es. 

Si vous souf­frez du dos, optez pour des manch­es un peu plus longs ou optez pour une gre­linette

Le séca­teur est un choix impor­tant qu’il ne faut pas nég­liger. Veillez surtout à son ergonomie : le manche doit être par­faite­ment adap­té à votre main. Il existe désor­mais des sys­tèmes qui soula­gent les jar­diniers qui souf­frent de la main. 

→ Pensez à véri­fi­er la pro­tec­tion anti-déra­pante, c’est elle qui s’use en pre­mier. 

Au bal­con : seul un séca­teur est indis­pens­able. Vous pou­vez rem­plir, grat­ter, tass­er avec ce que vous avez déjà chez vous : grosse cuil­lère, fourchette… 

Rien de neuf : les outils de jardin d’occasion

Les out­ils neufs de bonne qual­ité coû­tent cher. Vous pou­vez en trou­ver d’occasion dans les trocs de jar­diniers, les vide-gre­niers, Emmaüs. N’hésitez pas à les emprunter à vos proches si vous en avez besoin rarement ou pour tester tel ou tel out­il avant d’investir. 

Pensez à véri­fi­er que le bois est en bon état, que le métal n’est pas entière­ment rouil­lé et qu’il sup­porte votre poids.

Pour le petit matériel de jar­di­nage, pensez à l’upcy­cling (des idées pour les pots sont dans l’épisode du Numéro 9). On trou­ve aus­si des tuteurs dans la nature (bam­bou, saule).

Nettoyer ses outils en hiver

Main­tenant que vous avez les bons out­ils, il s’agit d’en pren­dre soin pour qu’ils durent longtemps. 

> Le net­toy­age des out­ils toute l’année

Stock­ez vos out­ils à l’abri de l’humidité (arrêtez de les laiss­er traîn­er dans le jardin, sapristi !). Si vous avez des enfants, stock­ez-les hors de leur portée. Brossez régulière­ment les par­ties en métal pour enlever les résidus de terre.

> Le net­toy­age des out­ils de jardin en hiv­er

Vous les utilisez moins et vous avez plus de temps, c’est le moment d’en pren­dre soin. 

  • Un bon net­toy­age des out­ils : brossez vos out­ils pour enlever la terre et net­toyez-les avec une éponge et du savon noir. Séchez-les cor­recte­ment avec un chif­fon. 
  • Enlever la rouille : faites trem­per vos out­ils 48 h dans un seau avec de l’eau tiède et de l’acide cit­rique (un verre env­i­ron). Vous pou­vez aus­si les bross­er avec une brosse de fer. Séchez-les bien ensuite. 
  • Affû­tage : pour que votre séca­teur garde son effi­cac­ité, affûtez les par­ties coupantes à l’aide d’une pierre à affûter naturelle. 
  • Entretenir les par­ties en bois : si vos manch­es sont abîmés, vous pou­vez les pon­cer légère­ment avec un papi­er de verre fin et appliquez une couche d’huile de lin (ou n’importe quelle huile végé­tale de votre cui­sine). 

Cet arti­cle est à retrou­ver dans le Numéro 12 “Nour­rir” de Veìr Mag­a­zine.

Au som­maire : un dossier com­plet sur l’al­i­men­ta­tion végé­tale, un focus sur les ros­es, un arti­cle sur la cul­ture des fèves, un guide sur les plantes car­ni­vores, un balade en Auvergne…

📌 Vous avez aimé cet arti­cle ?  Épin­glez-le sur Pin­ter­est pour le retrou­ver plus tard !

Derniers articles

Choisir ses fleurs mellifères

Choisir ses fleurs mellifères

Le terme de fleurs mellifères ou nectarifères fait joliment référence aux substances que celles-ci produisent. Symboles de la coévolution des végétaux et des animaux, ces plantes jouent un rôle primordial pour la biodiversité. Elles nourrissent de nombreux insectes...

lire plus

Rechercher dans le blog

Inscrivez-vous à la newsletter

Chaque mois, on vous envoie des conseils jardinage, une recette, l’agenda des événements nature, une sélection de livres, podcasts, docus… ainsi que quelques infos sur le mag !
En cadeau pour toute inscription : notre guide “Le potager pour débutants” !

Désinscription possible en un clic.