Quelles plantes vertes dans la chambre ?

par | 23 octobre 2023

Peut-on met­tre des plantes vertes dans la cham­bre ? Vous enten­drez sans doute tout et son con­traire : cer­tains vous décon­seilleront de met­tre des plantes dans cette pièce quand d’autres vous don­neront une liste de var­iétés adap­tées. Qui faut-il croire et quelles plantes sont les plus adap­tées à cet espace de vie par­ti­c­uli­er ?

Faut-il éviter les plantes vertes dans la chambre ?

On ne met pas de plantes vertes dans une cham­bre.” Avez-vous déjà enten­du ce con­seil ? Il y a pour­tant peu de risques que vous soyez étouf­fé dans votre som­meil par votre calathea ! 

Ce con­seil résulte d’une mau­vaise com­préhen­sion du mécan­isme de res­pi­ra­tion des plantes. En effet, les plantes absorbent et rejet­tent de l’oxygène et du dioxyde de car­bone, le tant red­outé CO2. En journée, elles utilisent le CO2 pour leur pho­to­syn­thèse et restituent l’oxygène, inutile pour elles et bien utile pour nous*. La nuit, le manque de lumière met en pause la pho­to­syn­thèse : les plantes rejet­tent alors du CO2, devenu inutile. On en a déduit — un peu rapi­de­ment — que l’armée de petites plantes vertes de votre cham­bre avait pour pro­jet de vous intox­i­quer lente­ment pen­dant votre som­meil !

Ras­surez-vous, les plantes n’ont pas de des­sein machi­avélique envers vous. Elles rejet­tent bien du CO2 dans l’air mais dans des quan­tités trop faibles pour impacter votre san­té, même avec plusieurs plantes dans une pièce. Elles en pro­duisent même moins que votre con­joint, votre chat ou vos enfants (libre à vous de les faire sor­tir de votre cham­bre après lec­ture de cet arti­cle…). 

L’amalgame vient sou­vent aus­si de l’interdiction d’apporter des plantes dans les cham­bres d’hôpital. Sauf qu’il n’est pas ques­tion ici de pro­téger les patients d’une intox­i­ca­tion au CO2, mais plutôt de ne pas gên­er le per­son­nel soignant et d’éviter d’introduire insectes et microbes poten­tielle­ment présents dans les plantes. 

Comment choisir une plante pour la chambre ?

Vous l’avez com­pris : il n’y a a pri­ori ni risque ni béné­fice san­té avéré à dis­pos­er des plantes dans votre cham­bre ! C’est en revanche une très bonne option déco et bien-être… Voici à présent quelques con­seils pour bien les choisir !

Les cham­bres étant sou­vent les pièces les moins lumineuses de la mai­son, veillez à opter pour des var­iétés qui sup­por­t­ent la mi-ombre. Vous pou­vez choisir par exem­ple le drag­onnier (dracæ­na), le calathea, le spathiphyl­lum, le philo­den­dron ou la fougère de Boston. N’oubliez pas d’ouvrir les volets le matin pour qu’elles béné­fi­cient d’un max­i­mum de lumière. 

Il peut être utile d’éviter les plantes fleuries (et les bou­quets) si l’on est sen­si­ble au pollen ou aux odeurs. Dans la cham­bre des enfants, il vaut mieux pro­scrire toutes les plantes vertes tox­iques, comme le yuc­ca, le dif­f­en­bachia, le cal­a­di­um ou le ficus, des fois qu’ils utilis­eraient une feuille pour se faire un goûter avec leurs Play­mo­bil ! Optez plutôt pour le pilea ou le chloro­phy­tum. 

Enfin, atten­tion à l’arrosage. Un ter­reau humide en per­ma­nence favorise l’apparition de moucherons, d’acariens — atten­tion pour les per­son­nes allergiques — ou de moi­sis­sures. Arrosez avec parci­monie et veillez à vider les soucoupes régulière­ment. Les plantes aug­men­tant aus­si le taux d’hygrométrie, aérez tous les jours votre cham­bre pen­dant une dizaine de min­utes. 

Décou­vrez le Numéro 14 “Paress­er” et son dossier dédié aux cac­tus et suc­cu­lentes.

Dans l’ar­ti­cle con­sacré aux plantes vertes dans la cham­bre, vous en appren­drez plus sur la res­pi­ra­tion des plantes vertes, leurs capac­ités de dépol­lu­tion de l’air et les bonnes var­iétés à priv­ilégi­er.

Vous avez aimé cet arti­cle ?  Épin­glez-le sur Pin­ter­est pour le retrou­ver plus tard !

Derniers articles

Choisir ses fleurs mellifères

Choisir ses fleurs mellifères

Le terme de fleurs mellifères ou nectarifères fait joliment référence aux substances que celles-ci produisent. Symboles de la coévolution des végétaux et des animaux, ces plantes jouent un rôle primordial pour la biodiversité. Elles nourrissent de nombreux insectes...

lire plus

Rechercher dans le blog

Inscrivez-vous à la newsletter

Chaque mois, on vous envoie des conseils jardinage, une recette, l’agenda des événements nature, une sélection de livres, podcasts, docus… ainsi que quelques infos sur le mag !
En cadeau pour toute inscription : notre guide “Le potager pour débutants” !

Désinscription possible en un clic.