Combien de plants et de légumes par graine ?

Com­bi­en de plants et de légumes par graine ?  Un guide pour les débu­tants pour tout savoir sur les graines et les plants. Pas à pas appren­nez à faire vos semis vous-mêmes !

par | 19 décembre 2022

Cette année, vous avez prévu de faire vos semis vous-mêmes mais vous vous deman­dez com­bi­en de plants et de légumes par graine ? En effet, il y a tout un tas de choses à savoir et aux­quelles faire atten­tion mais com­mençons par le com­mence­ment : com­bi­en de graines semer par pot ? Est-ce que chaque graine va don­ner un plant ou plusieurs ? Si vous voulez plusieurs plants, faut-il semer des poignées de graines ?

Ça peut paraître bal­lot mais vous allez voir qu’il n’y a pas vrai­ment de règle exacte. 

Pour sim­pli­fi­er le pro­pos et ne pas vous embrouillez, je ne vous par­le pas ici des caïeux, des bulbes, des tuber­cules ou des rhi­zomes mais sim­ple­ment des semences.

Psst, je vous glisse aus­si le nom de quelques var­iétés super pro­duc­tives à l’intérieur de cet arti­cle.

1 graine = 1 plant

Je vous ras­sure, c’est le cas le plus courant quand on sème. On plante une graine et si le développe­ment se passe bien, on obtient ensuite un plant. Cela vaut pour les tomates, les cour­gettes, les épinards, les hari­cots, le basil­ic… Beau­coup de var­iétés qui vont vous intéress­er au potager.

Dans ce cas, un seul plant pro­duit par con­tre plusieurs légumes. Par exem­ple, vous semez une graine de tomate, elle va vous faire un plant à plusieurs tiges qui dévelop­pera des dizaines de fleurs et donc des dizaines de fruits par la suite.

Évidem­ment, cer­taines var­iétés sont plus pro­duc­tives que d’autres et c’est pour cela que la sélec­tion existe. Pour les tomates par exem­ple, on entend sou­vent par­ler de deux var­iétés de tomates ceris­es qui défient toute con­cur­rence : la tem­pête des sables et la cock­tail clé­men­tine.

Cer­tains plants peu­vent devenir immenses et pro­duire des cen­taines voire des mil­liers de fleurs. Je pense notam­ment à deux var­iétés de fleurs qui m’ont totale­ment épous­tou­flée cette année : la mauve de Mau­ri­tanie et le cos­mos. Un seul pied peut mon­ter jusqu’à plus de 2 mètres et crouler sous les fleurs. Quand ce sont des fleurs comestibles, c’est ban­co ! On en met dans les salades, les desserts et on en fait séch­er pour la tisane de l’hiver à venir.

1 graine = 1 légume 

J’ai com­mencé par la pro­fu­sion de légumes et de fleurs en ne par­tant que d’une seule graine, ça vend du rêve… Mais cer­taines cul­tures sont beau­coup moins sat­is­faisantes, je vous aurai prévenu·e·s.

Pour les légumes racines prin­ci­pale­ment, lorsque l’on sème une graine, c’est pour obtenir un seul légume à la fin de sa crois­sance. 

Vous semez une graine de radis, vous obtien­drez un radis. Vous semez une graine de carotte, vous aurez une carotte. Pareil avec le navet ou le panais.

Au fait, vous vous sou­venez quand je vous dis­ais qu’il n’y avait pas de règle exacte ? On va donc abor­der le cas de la bet­ter­ave…

1 graine = plusieurs plants 

Cer­taines semences comme celles de la bet­ter­ave ou de la blette (ou encore poirée ou carde) sont qual­i­fiées de « glomérules ». Il s’agit d’une grosse graine qui va en fait en con­tenir entre 2 et 6. Super pra­tique et rentable, vous ne trou­vez pas ? Mais c’est à avoir en tête quand vous prévoyez vos cul­tures, surtout pour les semis en pleine terre : ne semez pas trop dru. 

J’ai cepen­dant vu certain·e·s maraîcher·ère·s semer très dense ce genre de semences pour pro­duire des mélanges de jeunes pouss­es très col­orés ! C’est un vrai régal pour les yeux et les papilles avec des var­iétés comme la poirée bright light ou la bet­ter­ave burpee gold­en.

Ne vous éton­nez pas non plus de voir sor­tir plusieurs pouss­es d’une seule graine de corian­dre. En général pas plus de 2 à 3 plan­tules. Vous pou­vez les laiss­er grandir ensem­ble pour faire des bou­quets d’aromates plus four­nis dans votre potager ou les repi­quer indi­vidu­elle­ment.

Comme les graines de corian­dre sont gross­es, vous pou­vez les semer bien espacées les unes des autres, que ce soit en godets ou en pleine terre. 

D’ailleurs, avec des graines plus petites, c’est tout de suite un peu moins sim­ple…

Les graines minuscules

Cer­taines graines sont telle­ment petites qu’il faudrait tra­vailler au micro­scope pour n’en semer qu’une. Je pense notam­ment aux fleurs comme le coqueli­cot ou l’artemisia. 

Côté légumes, on peut aus­si avoir de toutes petites graines. C’est le cas par exem­ple de la famille des bras­si­cacées : la roquette, le pak choï… 

En général, ce sont donc des var­iétés que l’on sème à la volée donc par « pluie » fine, comme si on saupoudrait la terre de ces petites graines. C’est un peu com­pliqué à faire les pre­mières fois et on se retrou­ve tou­jours avec des tas de graines d’un côté et des trous de l’autre, mais on prend vite le pli, ras­surez-vous. Gardez en tête d’avoir la main légère, quitte à faire 2 pas­sages.

J’espère que cet arti­cle vous aura don­né quelques clés sur la prévi­sion de vos cul­tures et que, comme moi les pre­mières années, vous ne croulerez pas sous les plants de blettes ou n’aurez que trois carottes à pro­pos­er à l’apéro faute d’en avoir semé par rangées.

Cet arti­cle est rédigé par Elise Rui­ba. Après plusieurs années à tra­vailler dans la vie cul­turelle nan­taise, Élise a choisi l’autre cul­ture : celle de la terre. Elle a fait plusieurs woof­in­gs qui l’ont con­va­in­cue de la néces­sité des métiers en lien avec l’a­gri­cul­ture. Elle a ensuite eu le plaisir de faire par­tie de l’équipe de La Box à Planter et y con­ce­vait des box pour met­tre des graines entre les mains des débutant.e.s en leur appor­tant tous ses meilleurs con­seils. Aujour­d’hui, elle con­tin­ue d’ap­pren­dre à tra­vers des stages, des for­ma­tions et du bénévolat. Pour suiv­re les aven­tures vertes d’Elise, retrou­vez-la sur Insta­gram : @sicauplants

Vous avez aimé cet arti­cle ? Épin­glez-le sur Pin­ter­est pour le retrou­ver plus tard !

Derniers articles

Choisir ses fleurs mellifères

Choisir ses fleurs mellifères

Le terme de fleurs mellifères ou nectarifères fait joliment référence aux substances que celles-ci produisent. Symboles de la coévolution des végétaux et des animaux, ces plantes jouent un rôle primordial pour la biodiversité. Elles nourrissent de nombreux insectes...

lire plus

Rechercher dans le blog

Inscrivez-vous à la newsletter

Chaque mois, on vous envoie des conseils jardinage, une recette, l’agenda des événements nature, une sélection de livres, podcasts, docus… ainsi que quelques infos sur le mag !
En cadeau pour toute inscription : notre guide “Le potager pour débutants” !

Désinscription possible en un clic.