Tuto — Ma jardinière en palette

Décou­vrez com­ment con­stru­ire une jolie jar­dinière en palette pour votre bal­con ou votre jardin !

par | 2 mars 2022

Une jar­dinière en palette est par­faite pour les petits espaces, elle per­me­tte de fleurir et d’é­gay­er votre bal­con, votre ter­rasse ou même votre jardin. Vos fleurs, aro­ma­tiques et petites cul­tures seront ain­si ravis d’y trou­ver leur place !

Matériel

  • une palette mar­quée EPAL, HT ou DB1
  • un pied de biche (à défaut, un tournevis costaud)
  • un marteau
  • plusieurs grands clous
  • des punais­es 
  • un sac-poubelle épais
  • des petits cail­loux  ou billes d’argile
  • du ter­reau

1 Ces indi­ca­tions garan­tis­sent qu’il n’y a pas eu de traite­ment chim­ique dan­gereux pour vous ou pour vos plantes.

Les étapes de la jardinière en palette

1–  En pre­mier lieu, démon­tez les deux planch­es inter­mé­di­aires situées à l’arrière de votre palette, l’aide d’un pied de biche (ou d’un tournevis plat et d’un marteau), en lais­sant en place les planch­es des extrémités et celle du milieu. Pensez à bien retir­er les vieux clous.

2 — Ensuite, retournez la palette de l’autre côté. À l’aide du marteau et de grands clous, fix­ez les lattes préal­able­ment retirées sous celles du haut et du milieu. Ain­si, vous avez for­mé le fond de vos jar­dinières, l’étage du bas n’en ayant pas besoin, puisqu’il repose sur le sol.

3– Découpez le sac-poubelle et posi­tion­nez-le dans chaque jar­dinière, de manière à ce qu’il recou­vre bien le bac. Fix­ez-le grâce à des punais­es. Déposez quelques cail­loux dans le fond pour assur­er le drainage. De la même manière, vous pou­vez très bien utilis­er du tis­su géo­tex­tile en rem­place­ment du sac poubelle.

Fac­ul­tatif : vous pou­vez pein­dre la jar­dinière.

4– Enfin, versez du ter­reau jusqu’aux ¾ env­i­ron, plantez vos plants ou vos semis et com­pléter avec du ter­reau.

Choi­sis­sez des plantes qui ne deman­dent pas un gros vol­ume de terre :

  • herbes aro­ma­tiques comme la ciboulette ou le per­sil
  • fraisiers
  • radis
  • pouss­es d’épinards ou de salades
  • fleurs mel­lifères…

Installez les plantes avec de plus grands besoins en eau dans les étages inférieurs de la palette. Gardez les plantes plus résis­tantes pour l’é­tage supérieur.

Cet arti­cle est à retrou­ver dans le Numéro 1 du mag­a­zine.

Vous avez aimé cet arti­cle ?   Épin­glez-le sur Pin­ter­est pour le retrou­ver plus tard !

Derniers articles

À faire au potager en été

À faire au potager en été

Avec l'arrivée de l'été, le potager bat son plein. Les jours allongent, la chaleur s'installe et le jardin change de jour en jour, dans une explosion de vie et de couleurs. Si le printemps est une période de plantations intense, l'été au potager implique surtout une...

lire plus

Rechercher dans le blog

Inscrivez-vous à la newsletter

Chaque mois, on vous envoie des conseils jardinage, une recette, l’agenda des événements nature, une sélection de livres, podcasts, docus… ainsi que quelques infos sur le mag !
En cadeau pour toute inscription : notre guide “Le potager pour débutants” !

Désinscription possible en un clic.