Arrosage écologique : stop au gaspillage !

Ne gaspillez plus l’eau chez vous, elle peut servir à arroser le jardin, le potager ou les plantes vertes : l’eau du thé, du bain, du sèche-linge…

par | 2 octobre 2020

Quel dom­mage que de faire couler l’eau du robi­net pour arroser ! Pour un arrosage écologique, pensez à récupér­er toutes les eaux util­isées au quo­ti­di­en : elles sont non seule­ment adap­tées mais bien sou­vent très béné­fiques pour vos plan­ta­tions.

Les eaux de récupération pour l’arrosage 💧

L’eau de cuisson des œufs

À utilis­er froide égale­ment. Elle est pleine de nutri­ments excel­lents pour les plantes

L’eau du sèche-linge

Si vous utilisez de la lessive écologique et en petite quan­tité.

L’eau de l’aquarium

Les algues et les matières fécales des pois­sons sont d’excellents fer­til­isants !

L’eau du bain

Si vous utilisez du savon bio et en petite quan­tité.

L’eau du thé

S’il est non sucré et pas trop aro­ma­tisé. À diluer s’il est trop con­cen­tré.

Le café

S’il est non sucré, non aro­ma­tisé et à petites dos­es quand même…

L’eau de cuisson des légumes

De préférence si les légumes sont bio et si l’eau est non salée. À utilis­er une fois refroi­die, pour éviter d’ébouillanter vos plantes ! Il est con­seil­lé de diluer l’eau de cuis­son des pommes de terre, pâtes ou riz qui con­ti­en­nent de l’ami­don.

L’eau de pluie

Sans souci, bien sûr. Si vous récupérez de grandes quan­tités d’eau, pensez à recou­vrir le con­tenant d’un cou­ver­cle opaque pour lut­ter con­tre les algues ou au moins d’un gril­lage pour éviter les larves de mous­tique.

Et toutes les eaux à récupérer !

L’eau qu’on fait couler en atten­dant qu’elle chauffe, les ver­res d’eau non
finis, etc.

Astuces pratiques 👌🏼

Prenez le réflexe d’installer un grand sal­adier muni d’un bec verseur dans votre évi­er dès que vous faites couler l’eau pour net­toy­er des légumes, rin­cer un usten­sile… Une fois plein, vous pou­vez vous en servir directe­ment ou vers­er l’eau dans votre grand arrosoir, prêt pour le prochain arrosage !

Pro­curez-vous un ou deux grands arrosoirs, que vous lais­sez à l’extérieur : ils se rem­pliront lors des pluies et seront ain­si prêts à l’emploi !

Vous pou­vez égale­ment chin­er une grande jarre et y vers­er vos sur­plus d’eau. Si la jarre est trop lourde pour être manip­ulée, plongez‑y une bouteille en plas­tique (bouteille de lait par exem­ple) pour la rem­plir et arroser.

Retrou­vez le dossier Arrosage dans le Numéro 2, en ver­sion numérique, pho­togra­phies par Emi­lie Mas­sal.

Vous avez aimé cet arti­cle ?  Épin­glez-le sur Pin­ter­est pour le retrou­ver plus tard !

Derniers articles

À faire au potager en été

À faire au potager en été

Avec l'arrivée de l'été, le potager bat son plein. Les jours allongent, la chaleur s'installe et le jardin change de jour en jour, dans une explosion de vie et de couleurs. Si le printemps est une période de plantations intense, l'été au potager implique surtout une...

lire plus

Rechercher dans le blog

Inscrivez-vous à la newsletter

Chaque mois, on vous envoie des conseils jardinage, une recette, l’agenda des événements nature, une sélection de livres, podcasts, docus… ainsi que quelques infos sur le mag !
En cadeau pour toute inscription : notre guide “Le potager pour débutants” !

Désinscription possible en un clic.