Faire un potager en lasagne

par | 26 septembre 2023

L’automne est une péri­ode idéale pour créer de nou­veaux car­rés potagers en lasagne. En effet, cette sai­son met à dis­po­si­tion une abon­dance de matière organique gra­tu­ite pour qui se donne la peine de la ramass­er et de la val­oris­er. Cette ressource va per­me­t­tre au jar­dinier de rem­plir ses nou­velles planch­es de cul­ture à moin­dres frais en util­isant la tech­nique de la “lasagne”. Objec­tif : retrou­ver un potager prêt à l’emploi et ultra-fer­tile au retour des beaux jours en util­isant cette tech­nique issue de la per­ma­cul­ture.

Le potager en lasagne : une tech­nique de per­ma­cul­ture

La tech­nique dite de la lasagne au potager vient des années 90 et de la per­ma­cul­ture. Il s’ag­it d’une manière pour utilis­er les matières organiques et déchets. En per­ma­cul­ture, elle per­met de créer les “buttes” pour cul­tiv­er sans avoir à tra­vailler la terre. Elle néces­site d’ap­porter régulière­ment de la nou­velle matière — verte et brune — au fil de la décom­po­si­tion.

Mode d’emploi du potager en lasagne

  1. Choix de l’emplacement : Choi­sis­sez un emplace­ment béné­fi­ciant d’un bon ensoleille­ment et, si pos­si­ble, proche de votre source d’eau.
  2. Pré­pa­ra­tion du ter­rain : Délim­itez la zone et désher­bez grossière­ment en pas­sant la gre­linette, de préférence après une bonne pluie pour un sol plus facile à tra­vailler. Égalisez rapi­de­ment avec le râteau.
  3. Déposez et assem­blez le car­ré potager, en bois ou en métal, à même la terre sur  l’emplacement choisi, sans prévoir de géo­tex­tile dans le fond.
  4. Com­mencez le rem­plis­sage de la lasagne dans l’ordre suiv­ant :
    • 1re couche (car­ton) : Déposez sur le fond une couche de car­ton qui achèvera de faire mourir la végé­ta­tion exis­tante. Assurez-vous de bien cou­vrir toute la sur­face du car­ré potager, sans laiss­er d’e­spaces.
    • 2e couche (bois mort) : Dis­posez sur le car­ton des rondins de bois ou bran­chages issus de la taille des haies. Cette couche boisée sert de tam­pon d’humidité.
    • 3e couche (matière verte) : Ajoutez par-dessus une couche de déchets de cui­sine, tontes de gazon ou feuilles vertes pour fournir de l’a­zote, essen­tiel pour la crois­sance des plantes.
    • 4e couche (matière brune) : Puis une épais­seur de feuilles mortes, paille ou car­ton, pour fournir du car­bone, un autre élé­ment clé pour les plantes.
  5. Répétez les couch­es 3 et 4 en con­tin­u­ant d’alterner matières vertes et brunes jusqu’à ce que votre car­ré potager atteigne la hau­teur souhaitée. 
  6. Ter­minez par une couche de terre végé­tale (éventuelle­ment enrichie de com­post), qui per­me­t­tra un bon enracin­e­ment et une bonne réten­tion d’humidité.
  7. Recou­vrez l’ensemble d’une couche de paille.
  8. Lais­sez votre car­ré potager repos­er pen­dant l’au­tomne et l’hiv­er. Pen­dant ce temps, les matéri­aux vont se décom­pos­er et créer un sol riche et fer­tile. Au print­emps, votre car­ré potager sera prêt pour la plan­ta­tion après un léger désherbage de sur­face.
Schéma des couches d'un potager en lasagne

Quelle hauteur dois-je prévoir pour mes carrés potagers ?

La réponse dépend de la qual­ité du sol sous-jacent, mais plus la hau­teur sera impor­tante, plus les racines auront de pro­fondeur pour puis­er l’eau et les nutri­ments, et plus le potager sera résilient. Les car­rés pre­miers prix du com­merce font sou­vent 20 cm de haut. C’est un bon début pour les plantes aux racines super­fi­cielles (laitues, radis…)  mais les plantes potagères au sys­tème raci­naire pro­fond et puis­sant seront plus à l’aise avec plus de hau­teur. Les car­rés hauts de 80 cm ou plus per­me­t­tent de jar­diner debout, mais impliquent un énorme vol­ume de terre et de matières organiques à rap­porter, ce qui rend l’ensemble plus onéreux. Un bon com­pro­mis se situe autour de 40 à 60 cm de hau­teur.

Quels matériaux privilégier pour la lasagne ?

Le bois est à priv­ilégi­er par rap­port au plas­tique. Dans une démarche de potager au naturel, on évit­era les bois traités et lasurés. Mal­heureuse­ment, le bois clas­sique non traité aura ten­dance à pour­rir au con­tact de la terre, impli­quant un rem­place­ment des struc­tures au bout de quelques années. Il existe des essences de bois non traitées et naturelle­ment impu­tresci­bles, mais elles sont plus onéreuses. L’application d’huile de lin peut pro­longer la durée de vie des car­rés en bois non traité. Depuis quelques années, on voit de plus en plus de car­rés potagers en métal (aci­er gal­vanisé, corten…). Ils ont ten­dance à chauf­fer un peu plus que le bois, mais sont une alter­na­tive intéres­sante en ter­mes de dura­bil­ité et de coût de revient.  

Préparation d'un carré potager en lasagne

Que faire quand ma lasagne s’est tassée ?

Il est nor­mal que la lasagne s’affaisse avec le temps, du fait de la décom­po­si­tion naturelle des matières organiques. On veillera chaque automne à nour­rir la lasagne de déchets végé­taux équili­brés en azote et en car­bone. Ain­si qu’à rajouter de la terre végé­tale si besoin pour pour­suiv­re la cul­ture.

Puis-je utiliser la technique du potager en lasagne pour cultiver sur balcon ?

Oui, la tech­nique des lasagnes se trans­pose très bien pour la cul­ture en pots ou jar­dinières. Choi­sis­sez un con­tenant assez pro­fond pour per­me­t­tre la super­po­si­tion des couch­es et muni de trous de drainage pour évac­uer l’eau. Ajoutez une couche de bille d’argile ou de petits cail­loux. Dis­posez une couche de matéri­aux bruns puis une couche de matéri­aux verts. Répétez le proces­sus, en ter­mi­nant par une couche de ter­reau de bonne qual­ité ou de terre enrichie de com­post. Lais­sez repos­er pen­dant quelques semaines avant de planter. Cela don­nera le temps aux matéri­aux de com­mencer à se décom­pos­er en créant un sol riche et fer­tile. Et n’ou­bliez pas d’ar­roser régulière­ment votre lasagne, surtout dans les pre­mières semaines après la plan­ta­tion.

Utiliser le potager en lasagne au balcon

Décou­vrez le Numéro 15 “Désir­er” et son dossier dédié aux petits fruitiers.

Il con­tient un arti­cle sur le potager d’au­tomne avec le cal­en­dri­er mois par mois des choses à faire au potager à cette sai­son. Ain­si qu’un focus sur le potager en lasagne et une fiche cul­ture de la mâche.

Arti­cle rédigé par Aude de Ser­fou­ette & Binette.

Vous avez aimé cet arti­cle ? 📌 Épin­glez-le sur Pin­ter­est pour le retrou­ver plus tard !

Derniers articles

Choisir ses fleurs mellifères

Choisir ses fleurs mellifères

Le terme de fleurs mellifères ou nectarifères fait joliment référence aux substances que celles-ci produisent. Symboles de la coévolution des végétaux et des animaux, ces plantes jouent un rôle primordial pour la biodiversité. Elles nourrissent de nombreux insectes...

lire plus

Rechercher dans le blog

Inscrivez-vous à la newsletter

Chaque mois, on vous envoie des conseils jardinage, une recette, l’agenda des événements nature, une sélection de livres, podcasts, docus… ainsi que quelques infos sur le mag !
En cadeau pour toute inscription : notre guide “Le potager pour débutants” !

Désinscription possible en un clic.