10 conseils pour arroser le potager moins et mieux

Astuces potager, nous vous don­nons 10 astuces pour arroser moins et mieux

par | 12 juin 2023

Astuce potager 1 : Utiliser des alternatives à l’eau potable

L’eau potable a un prix et un impact envi­ron­nemen­tal bien supérieurs du fait de son traite­ment pour la ren­dre potable et du trans­port pour l’acheminer. On recherchera donc, autant que pos­si­ble, des sources alter­na­tives pour arroser le jardin : eau brute (canal d’irrigation, source, for­age, puits), récupéra­tion de l’eau de pluie, etc.

Astuce 2 : Favoriser l’infiltration de l’eau de pluie dans le jardin

Observ­er le jardin lors d’une forte pluie pour repér­er les prin­ci­paux écoule­ments de sur­face. Des petits fos­sés et des lev­ées de terre peu­vent per­me­t­tre de ralen­tir et de diriger ces écoule­ments. 

Astuce potager 3 :  Planter des arbres

Si la haie brise-vent est une pri­or­ité pour les potagers exposés au vent, la plan­ta­tion d’ar­bres et arbustes au sein même du potager présente aus­si de mul­ti­ples avan­tages. Les arbres captent l’eau de pluie, leur canopée lim­ite les pertes d’eau du sol par éva­po­ra­tion et les feuilles qui tombent aug­mentent le taux de matière organique de la terre.

Arroser le potager
 Émi­lie Mas­sal

Astuce potager 4 :  Augmenter le taux de matière organique du sol

La matière organique et l’argile du sol con­stituent une éponge naturelle qui fixe l’eau et les nutri­ments néces­saires aux plantes. Aug­menter le taux de matière organique de votre sol, grâce à des apports de fumi­er ou de com­post, est donc une pri­or­ité pour un potager agroé­cologique. Vous pou­vez égale­ment prévoir le semis d’un engrais vert pen­dant l’hiver.

Astuce 5 : Bien couvrir son sol

Le pail­lage est une tech­nique essen­tielle, aux mul­ti­ples ver­tus : réduc­tion du désherbage, apport de matière organique, accroisse­ment de la vie du sol, lim­i­ta­tion de l’évaporation. Rechercher et utilis­er les pail­lis dont on dis­pose déjà dans son jardin ou que l’on peut se pro­cur­er à prox­im­ité immé­di­ate : tonte de pelouse, broy­at de déchets verts, feuilles mortes, paille ou foin, etc.

Arroser le potager
 Émi­lie Mas­sal

Astuce 6 : Garder un sol meuble et bien aéré

Décom­pacter le sol sans le retourn­er (avec une gre­linette par exem­ple), le con­serv­er meu­ble, bien aéré (pas de piétine­ment) et pail­lé en per­ma­nence : cela facilit­era l’infiltration de l’eau en pro­fondeur et sa con­ser­va­tion. Par­fois, il est dif­fi­cile de garder son sol cou­vert en per­ma­nence et une croûte dite “de bat­tance” peut se for­mer à la sur­face. Il suf­fit de cass­er cette petite croûte supérieure par un binage pour que le cul­tures se revig­orent.

Astuce potager 7 : Choisir une méthode d’arrosage économe et adaptée

Priv­ilégi­er des apports d’eau local­isés, à l’arrosoir ou au goutte à goutte. Mieux vaut arroser moins sou­vent et plus forte­ment, que de mul­ti­pli­er les petits arrosages qui restent super­fi­ciels. Enfin, il faut arroser autant que pos­si­ble le matin pour lim­iter l’évaporation et s’assurer d’un séchage rapi­de du feuil­lage lim­i­tant les risques de mal­adie.

Astuce 8 : Choisir des espèces et des variétés adaptées

Choisir avec soin les cul­tures et les var­iétés en fonc­tion de son sol et de son cli­mat. On dis­pose aujourd’hui de var­iétés de légumes résis­tant mieux à la sécher­esse, notam­ment des var­iétés anci­ennes, moins pro­duc­tives mais plus rus­tiques.

Arroser le potager
 Émi­lie Mas­sal

Astuce 9 : Désherber avec rigueur pour limiter la concurrence

En con­di­tions sèch­es, les adven­tices (“mau­vais­es herbes”) font con­cur­rence  à vos cul­tures pour s’approvisionner en eau. Un désherbage rigoureux est indis­pens­able. Inter­venir tôt et de manière exhaus­tive : un désherbage par­tiel ne fait que reculer et ampli­fi­er le prob­lème.

Astuce potager 10 : Associer et densifier les cultures

La den­si­fi­ca­tion et l’association des cul­tures per­me­t­tent de créer rapi­de­ment une canopée qui main­tient un micro­cli­mat frais et réduit l’évapotranspiration. On cherchera à implanter les cul­tures de manière à ce que leurs feuil­lages respec­tifs se touchent dès qu’elles atteignent les trois quarts de leur développe­ment. (voir égale­ment notre arti­cle sur les cul­tures inter­calaires).  


Arroser le potager
Retrou­vez le dossier spé­cial dédié à l’arrosage dans le Numéro 2 – Été 2022 “Observ­er”.

Arti­cle rédi­ger par Julien VERT, cofon­da­teur de Potagers & Com­pag­nie.

Vous avez aimé cet arti­cle ?  Épin­glez-le sur Pin­ter­est pour le retrou­ver plus tard !

Derniers articles

À faire au potager en été

À faire au potager en été

Avec l'arrivée de l'été, le potager bat son plein. Les jours allongent, la chaleur s'installe et le jardin change de jour en jour, dans une explosion de vie et de couleurs. Si le printemps est une période de plantations intense, l'été au potager implique surtout une...

lire plus

Rechercher dans le blog

Inscrivez-vous à la newsletter

Chaque mois, on vous envoie des conseils jardinage, une recette, l’agenda des événements nature, une sélection de livres, podcasts, docus… ainsi que quelques infos sur le mag !
En cadeau pour toute inscription : notre guide “Le potager pour débutants” !

Désinscription possible en un clic.