Que faire en mai au potager ?

Pour le mois de mai au potager, nous vous don­nons toutes nos astuces et con­seils pour réus­sir son jardin.

par | 15 mai 2023

En mai, la terre com­mence à être bien réchauf­fée et il est l’heure de semer, planter et entretenir à la folie… On peut même com­mencer à récolter et quel bon­heur d’être au potager avec ces journées longues en lumineuses ! Voici une liste (non exhaus­tive, bien enten­du) de mis­sions pour ce mois au potager.

Un jardin entretenu 

Une grande ques­tion se pose à nous quand on a un jardin : ton­dre ou non notre pelouse ? De mon côté, j’ai claire­ment opté pour l’option punk du jardin. J’emprunte la ton­deuse d’une voi­sine pour faire des allées et je laisse le reste des herbes vivre leur vie. C’est joli et les insectes m’en remer­cient. Si vous souhaitez être moins radical·e que moi, vous pou­vez laiss­er quelques zones d’herbes hautes. Notam­ment le long de vos haies ou des lim­ites de votre jardin. 

C’est sou­vent à cette péri­ode de l’année que les pucerons font leur grande arrivée au potager. Surtout si, comme moi, vous cul­tivez des fèves ! Les coc­cinelles en fer­ont leur fes­tin mais c’est sou­vent plus lent que ce que l’on souhait­erait… Une potion mag­ique red­outable con­siste à diluer 5 cuil­lère à soupe de savon noir liq­uide dans 1 litre d’eau, plac­er le mélange dans un pul­vérisa­teur et l’utiliser sur les tiges et les feuilles infestées. Je réalise le geste de préférence le matin ou le soir pour éviter le soleil trop fort. Par­fois, je pul­vérise 2 ou 3 jours d’affilée avant de voir un résul­tat probant. Bon à savoir : si les pucerons n’aiment pas ce mélange, les autres insectes comme les coc­cinelles n’ont plus…

Les plants com­men­cent à se dévelop­per au potager. Il faut penser à tailler régulière­ment pour ne pas se laiss­er envahir. Pour les fleurs, par exem­ple, on pense à tailler celles qui sont fanées pour laiss­er de la place et stim­uler la crois­sance de nou­velles.

Pailler son potager

En mai, les zones de cul­ture apprécieront retrou­ver leurs cou­ver­tures de pro­tec­tion avec les pre­mières chaleurs et les coups de soleil intens­es. Avant de pailler votre sol, veillez surtout bien à désher­ber con­scien­cieuse­ment. Cela vous pren­dra un peu de temps mais grâce à la pro­tec­tion du pail­lis, cela risque d’être la dernière fois de la sai­son, youpi ! 

Cer­taines cul­tures comme les légumes feuilles sont par­ti­c­ulière­ment sen­si­bles aux limaces. Je choi­sis de ne pas pailler les buttes où sont placées mes salades, par exem­ple.

Je paille tou­jours la terre quand elle est bien humide pour garder la fraîcheur. Si vous n’avez pas eu la chance d’avoir de pluie dans les jours précé­dents, arrosez copieuse­ment votre sol. 

Avec quoi pailler ? Comme le verbe l’indique, cela peut être de la paille, bien sûr. Mais on peut cou­vrir son sol avec ce qu’on a sous la main ou chez la voi­sine comme du foin, des débris de cul­tures, des feuilles d’arbres, de la tonte (atten­tion, en fine couche pour éviter la fer­men­ta­tion !)… Main­tenant, on peut même se pro­cur­er toutes sortes de pail­lis en paquet en jar­diner­ie. Mon coup de cœur, décou­vert récem­ment, c’est le mis­cant­hus. Il garde l’humidité et fait un très bon cou­vert pour le sol, aus­si bien dans le potager que dans les mas­sifs. 

Les premières récoltes du potager 

Au mois de mai, on com­mence à voir le fruit de notre tra­vail intense des mois précé­dents au potager, et donc les toutes pre­mières récoltes ! Pensez à récolter de préférence le matin ou le soir pour éviter la chaleur et n’oubliez pas que même si c’est bio et que ça vient du jardin, on lave les fruits et légumes avant de les con­som­mer.

C’est l’heure tant atten­due des petits fruits comme les frais­es ou encore leurs amies moins con­nues mais pour autant déli­cieuses les cameris­es et les amélanch­es.

C’est aus­si le temps des radis à cro­quer directe­ment au potager. Ain­si que mon péché mignon : les petits pois et les fèves crus, tout juste récoltés.

On se régalera égale­ment de salades à gogo, du moins celles que les limaces nous auront lais­sées. Ma var­iété préférée ? Défini­tive­ment la laitue cres­son­nette maro­caine !

C’est encore le mois où je fais de gross­es récoltes d’aromatiques frais. Comme par exem­ples la corian­dre ou l’aneth avant qu’il ne fasse trop chaud et qu’elles mon­tent en graines.

Que sème-t-on en mai ? 

  • À l’intérieur : basil­ic, bet­ter­ave, blette, céleri, choux à la folie, con­com­bre, cor­ni­chon, courges de dif­férentes var­iétés, cour­gette, fenouil, maïs, mel­on, pastèque, physalis, poireau…
  • En pleine terre : ama­rante, arroche, capucine, ciboulette, corian­dre, cos­mos, tous les hari­cots, oignon, pomme de terre, rhubarbe, salades en tous gen­res…

Le mois de mai est un mois clé au potager. J’espère que vous aurez autant de plaisir que moi à le pass­er dans votre jardin et à chou­chouter vos cul­tures.

Cet arti­cle est rédigé par Elise Rui­ba. Après plusieurs années à tra­vailler dans la vie cul­turelle nan­taise, Élise a choisi l’autre cul­ture : celle de la terre. Elle a fait plusieurs woof­in­gs qui l’ont con­va­in­cue de la néces­sité des métiers en lien avec l’agriculture. Elle a ensuite eu le plaisir de faire par­tie de l’équipe de La Box à Planter. Élise y con­ce­vait des box pour met­tre des graines entre les mains des débutant.e.s en leur appor­tant tous ses meilleurs con­seils. Aujourd’hui, elle con­tin­ue d’apprendre à tra­vers des stages, des for­ma­tions et du bénévolat. Pour suiv­re les aven­tures vertes d’Elise, retrou­vez-la sur Insta­gram : @sicauplants

Vous avez aimé cet arti­cle ?  Épin­glez-le sur Pin­ter­est pour le retrou­ver plus tard !

Derniers articles

À faire au potager en été

À faire au potager en été

Avec l'arrivée de l'été, le potager bat son plein. Les jours allongent, la chaleur s'installe et le jardin change de jour en jour, dans une explosion de vie et de couleurs. Si le printemps est une période de plantations intense, l'été au potager implique surtout une...

lire plus

Rechercher dans le blog

Inscrivez-vous à la newsletter

Chaque mois, on vous envoie des conseils jardinage, une recette, l’agenda des événements nature, une sélection de livres, podcasts, docus… ainsi que quelques infos sur le mag !
En cadeau pour toute inscription : notre guide “Le potager pour débutants” !

Désinscription possible en un clic.