Comment cultiver des Dahlias

Com­ment jar­diner écologique­ment ? Com­mencer par choisir vos con­tenants pour semis, votre ter­reau, vos éti­quettes, vos tuteurs…

par | 6 février 2023

Com­ment cul­tiv­er des Dahlias ? : Très pop­u­laire au jardin pour créer des mas­sifs, la flo­rai­son dure tout l’été. Plusieurs var­iétés plus petites s’invitent sans souci sur les bal­cons. 

Si vous débutez dans cette aven­ture, com­mencez par choisir des dahlias qui vous plaisent et dont les couleurs se mari­ent bien entre elles. Amenez de la diver­sité en choi­sis­sant dif­férentes formes : pom­pon, déco­ra­tive, camélia, etc. Si vous plantez vos bulbes en terre, com­mencez avec cinq à sept tuber­cules de var­iétés et formes dif­férentes : Pen­hill Dark Monarch, Diva, Spoiled Rot­ten, Cor­nel Bronze, Yvonne, Emory Paul, Cop­per Boy. 

Pour les pots, choi­sis­sez des var­iétés plus com­pactes : Sin­cer­i­ty, Total­ly Tan­ger­ine, Waltz­ing Matil­da ou encore Chi­macum Davi.

Comment cultiver des Dahlias

La plantation des dahlias

Plantez vos dahlias dans votre jardin ou en pot sur votre bal­con, après les dernières gelées print­anières (fin avril — début mai) dans un endroit bien ensoleil­lé et abrité du vent. Placez le tuber­cule dans un trou à 5 cm de pro­fondeur, tige vers le haut, recou­vrez et arrosez abon­dam­ment. Pour un effet explosif, plantez vos dahlias “en masse” à 40 cm les uns des autres. Sinon, 80 cm d’espacement suf­firont.

EN TERRE : Si la terre de votre jardin est trop argileuse, ameub­lis­sez-la avec un mélange de 50 % de sable et 50 % de ter­reau. Paillez pour garder un bon taux d’humidité dans le sol et pro­téger vos tuber­cules des gelées tar­dives.

EN POT : Pour une plan­ta­tion hors sol, il vous faut un pot d’au moins 25 litres. Sachez que plus le con­tenant sera grand, plus le dahlia aura de la place pour se nour­rir et s’épanouir. Priv­ilégiez la terre végé­tale qui per­met de mieux nour­rir les tuber­cules et de mieux retenir l’eau. Met­tez des billes d’argile au fond du pot pour le drainage. Ne plantez pas plus d’un tuber­cule par pot : les dahlias n’aiment pas avoir des con­vives à la même table !

Des dahlias sur mon bal­con : 

Si vous souhaitez planter vos dahlias sur un bal­con, priv­ilégiez des var­iétés de petite taille, de manière à pou­voir les planter dans des pots de taille plus réduite (15–20 litres au lieu de 25 litres). Si vous êtes indé­cis, optez pour des dahlias ven­dus en “col­lec­tion” de plusieurs tuber­cules. 

Soutenir le poids des tiges

Les tiges peu­vent être cas­santes et cer­taines fleurs très lour­des. Il faut soutenir la tige prin­ci­pale avec un tuteur de 180 cm et de 2–3 cm de diamètre. Installez tou­jours les tuteurs dès la plan­ta­tion pour éviter de bless­er le tuber­cule.

Attachez la plante au tuteur au fur et à mesure de sa crois­sance avec une ficelle épaisse, en fibre naturelle, sans trop ser­rer. Quand la plante aura atteint sa taille adulte, veillez à ce qu’elle soit bien sup­port­ée par le tuteur.

N’oubliez pas d’étiqueter vos dahlias

Utilisez des éti­quettes réu­til­is­ables que vous accrocherez au tuteur dès la plan­ta­tion. Une fois que la plante aura fleuri, con­trôlez que la var­iété cor­re­spond au nom mar­qué sur l’étiquette et déplacez l’étiquette sur une tige à la base de la plante. Une fois les plantes sor­ties de terre pour l’hiver, seule une éti­quette pour­ra vous aider à dis­tinguer une var­iété d’une autre car les tuber­cules de dahlias se ressem­blent tous !

Comment cultiver des Dahlias

L’arrosage 

Les dahlias ont besoin d’eau pour s’épanouir. Arrosez abon­dam­ment lors de la plan­ta­tion et atten­dez que les pre­mières tiges sor­tent avant de repren­dre les arrosages, sauf en cas de grande sécher­esse. 

Atten­tion à ne pas trop arroser les semaines suiv­ant la plan­ta­tion, au risque de faire pour­rir le tuber­cule. Au cours de la cul­ture, un arrosage heb­do­madaire suf­fit, bien au pied de la plante, tôt le matin ou en fin de journée. Si vous n’arrosez que trop peu ou si le sol ne retient pas l’eau, il fau­dra alors le faire tous les 2 ou 3 jours. En cas de fortes chaleurs, vous pou­vez arroser tous les jours, en évi­tant de mouiller les feuilles qui pour­raient dévelop­per des mal­adies cryp­togamiques.

Les dahlias sont des plantes gour­man­des ! Dès l’apparition des pre­mières feuilles, il fau­dra veiller à leur apporter suff­isam­ment d’engrais tout au long de leur crois­sance et stop­per à la fin du mois d’août. Optez pour un engrais riche en azote, comme le sang séché (à trou­ver chez Or Brun par exem­ple).

Les nuisibles

Les dahlias sont des plantes très appétis­santes pour de nom­breux nuis­i­bles, mais pas de panique ! Il y a des solu­tions pour com­bat­tre nos amis affamés. 

Enlevez le pail­lage de vos plate­ban­des quelques semaines avant la plan­ta­tion. Cela aidera à expos­er les gastéropodes aux gelées tar­dives et à leurs pré­da­teurs naturels. Utilisez aus­si des cen­dres de bois ou du marc de café autour de vos plan­ta­tions. Pour les plus téméraires, sortez le soir à la nuit tombée à la lampe torche pour élim­in­er les besti­oles à la main, c’est le plus effi­cace !

Beau­coup moins ravageurs, les pucerons noirs aiment s’installer sur les jeunes pouss­es de dahlias. N’hésitez pas à pul­véris­er les tiges atteintes avec une solu­tion de savon noir ou d’huile de colza diluée à 1/10e avec de l’eau, tôt le matin ou tard le soir pour éviter de les brûler.

Les pince-oreilles aiment aus­si se cacher dans les fleurs de dahlia ! Ils se frayent un chemin en découpant les pétales au pas­sage mais ne font presque pas de dégâts sur la par­tie verte de la plante. Vous pou­vez les piéger en sus­pen­dant sur le tuteur un pot plein de paille retourné sur le tuteur. Ils se réfugient à l’intérieur, il ne vous reste plus qu’à le vider plus loin.

Comment cultiver des Dahlias

Astuces pour de beaux dahlias

Pour que vos plantes aient des fleurs opu­lentes, élim­inez les bou­tons situés à droite et à gauche du bou­ton prin­ci­pal. Ce geste per­met à la sève de faire grossir davan­tage le bou­ton cen­tral qui sera donc mieux nour­ri. Pour une flo­rai­son plus abon­dante et de longue durée, coupez les fleurs fanées. De cette façon, la plante ne pro­duira pas de graines et utilis­era son énergie pour fleurir à nou­veau.

Une fois qu’elles atteignent 30–40 cm, coupez pro­pre­ment au séca­teur les tiges au-dessus de la troisième paire de feuilles. De cette façon, vos dahlias seront beau­coup plus touf­fus et donc plus florifères.

Après la floraison

Après la pre­mière gelée autom­nale, coupez les tiges de vos dahlias à 3 cm du sol et déplantez-les aus­si tôt à l’aide d’une fourche bêche, en faisant bien sûr atten­tion à ne pas abîmer les tuber­cules. Rincez-les et lais­sez-les séch­er, tête en bas, dans un lieu pro­tégé où la tem­péra­ture ne descend pas en dessous de 0 °C. Les dahlias sont des plantes gélives (qui craig­nent le gel).

Con­servez vos tuber­cules dans un endroit où la tem­péra­ture oscille entre 2 °C et 8 °C, bien ven­tilé, avec un bon taux d’humidité pour éviter qu’ils ne se dessèchent. 

Au print­emps suiv­ant, des bour­geons appa­rais­sent sur le col­let du tuber­cule. Ils sont très frag­iles. C’est le bon moment pour divis­er le pied à l’aide d’un couteau ou un séca­teur pro­pre. Avant de procéder à la divi­sion, véri­fiez que vos tuber­cules ne sont pas atteints par la pour­ri­t­ure, sinon coupez les par­ties touchées. Ensuite, coupez d’un coup net entre les tuber­cules de sorte que chaque par­tie com­porte au moins un bour­geon. Faites atten­tion à ne pas égar­er le nom de la var­iété que vous êtes en train de divis­er.

Retrou­vez d’autres con­seils sur le jar­di­nage dans le Numéro 9 — Print­emps 2022 “Grandir”.

Vous avez aimé cet arti­cle ? Épin­gle-le sur Pin­ter­est pour le retrou­vez plus tard !

Derniers articles

À faire au potager en été

À faire au potager en été

Avec l'arrivée de l'été, le potager bat son plein. Les jours allongent, la chaleur s'installe et le jardin change de jour en jour, dans une explosion de vie et de couleurs. Si le printemps est une période de plantations intense, l'été au potager implique surtout une...

lire plus

Rechercher dans le blog

Inscrivez-vous à la newsletter

Chaque mois, on vous envoie des conseils jardinage, une recette, l’agenda des événements nature, une sélection de livres, podcasts, docus… ainsi que quelques infos sur le mag !
En cadeau pour toute inscription : notre guide “Le potager pour débutants” !

Désinscription possible en un clic.