Planter des engrais verts en automne

par | 22 août 2022

Les engrais verts, ce sont des plantes que l’on choisit de semer et de cul­tiv­er pour ne pas les récolter. Elle est là pour pro­téger le sol et amélior­er la fer­til­ité de son potager. Ce cou­vert végé­tal semé à la fin de l’été ou en automne a voca­tion à être resti­tué à la terre. Soit en étant sim­ple­ment fauché, soit en étant enfoui de façon super­fi­cielle. Suite aux cul­tures potagères esti­vales, qui ont puisé dans les ressources souter­raines, ils per­me­t­tent de recon­stituer les réserves en nutri­ments du sol.

Quand les planter ?

Les engrais verts se sèment générale­ment entre le mois d’août et la mi-octo­bre en fonc­tion des espèces cul­tivées. 

Cer­tains engrais verts peu­vent être semés au tout début du print­emps, de début mars à mi-avril selon les zones cli­ma­tiques. Ce sont en général des espèces, comme le lupin ou la vesce,  qui craig­nent les gelées hiver­nales. Atten­tion : évitez de les semer aux endroits où vous avez prévu des cul­tures pré­co­ces comme le chou, la carotte, la laitue ou l’oignon, car le risque de con­cur­rence serait dom­mage­able pour votre potager. 

Comment choisir quels engrais verts planter ?

Les engrais verts à priv­ilégi­er dif­fèrent en fonc­tion de l’objectif souhaité. 

  • Pour décom­pacter un sol lourd ou faire con­cur­rence aux plantes adven­tices* : sei­gle + vesce d’hiver.

> Le sei­gle, gram­inée au sys­tème raci­naire très dévelop­pé, per­met d’ameublir la terre. Tan­dis que la vesce va cou­vrir le sol et étouf­fer les “mau­vais­es herbes”.

  • Pour amélior­er la fer­til­ité du sol et l’enrichir en azote : trèfle, vesce d’hiver, lupin ou luzerne.
  • Pour pro­téger la terre pen­dant l’hiver : phacélie à feuilles de tanaisie, sei­gle ou moutarde.

> À con­di­tion de les semer suff­isam­ment tôt pour que la cul­ture ait le temps de se dévelop­per et de cou­vrir le sol avant les pre­mières gelées d’hiver.

Lesquels pour mon potager ?

Si vous dis­posez d’un grand potager, lais­sez une par­tie de votre par­celle en “jachère cul­tivée” grâce à ces engrais verts pen­dant un cycle entier. Les inclure dans vos rota­tions de cul­ture per­me­t­tra de repos­er le sol et de le con­serv­er en par­faite san­té. Cela peut être aus­si très béné­fique si vous subis­sez régulière­ment des attaques de nuis­i­bles. En l’absence des plantes avec lesquelles ils se nour­ris­sent, le cycle de repro­duc­tion et de développe­ment est per­tur­bé. La pop­u­la­tion finit par s’éteindre. Là encore, il fau­dra veiller à bien choisir la famille botanique de l’engrais vert cul­tivé. Si votre potager est envahi par la piéride du chou, évitez de planter de la moutarde blanche ou du radis. Ils sont de la même famille et servi­raient de garde-manger au nuis­i­ble…

Si vous cul­tivez vos légumes en car­rés potagers ou en pots, il est aus­si pos­si­ble et même recom­mandé de semer des engrais verts d’automne ! Le vol­ume de terre fer­tile étant plus faible que dans un potager en pleine terre, le sol s’épuise plus rapi­de­ment. Il a besoin d’être enrichi régulière­ment. L’espace à cul­tiv­er est comp­té, donc pas ques­tion d’attendre le print­emps. Les engrais verts feraient une sérieuse con­cur­rence à la crois­sance de vos plan­ta­tions et semis potagers. Il est préférable dans ce cas de choisir des espèces de crois­sance rapi­de, résis­tantes au froid. Elles sont capa­bles de restituer naturelle­ment des nutri­ments pour nour­rir les cul­tures suiv­antes.

 > Engrais verts à priv­ilégi­er dans ce cas : phacélie, vesce, moutarde, colza, sei­gle.

Portraits de quelques engrais verts

Le sei­gle :
Le sei­gle est semé d’août à octo­bre, il a la par­tic­u­lar­ité de ger­mer en hiv­er mais de pouss­er au print­emps. Son sys­tème raci­naire très dévelop­pé est le cham­pi­on pour amélior­er la struc­ture du sol. On l’associe sou­vent à une légu­mineuse afin de ne laiss­er aucune place pos­si­ble aux herbes indésir­ables. Il fau­dra néan­moins l’arracher et non pas le fauch­er avant la mise en place des cul­tures.
La moutarde :
La moutarde est intéres­sante pour les semis tardifs. Elle croît rapi­de­ment et sup­porte des tem­péra­tures néga­tives, mais elle craint la sécher­esse. Son sys­tème raci­naire piv­otant décom­pacte le sol en pro­fondeur. Elle enri­chit égale­ment la terre en potas­si­um car elle est capa­ble de l’extraire des roches.
La phacélie :
La phacélie à feuilles de tanaisie est facile à cul­tiv­er, sa crois­sance est rapi­de et elle sup­porte des tem­péra­tures allant jusqu’à ‑10 °C. Elle pos­sède de nom­breuses fleurs très appré­ciées des insectes pollinisa­teurs et un feuil­lage abon­dant qui fourni­ra un pail­lis intéres­sant. Il con­vien­dra néan­moins de la semer assez tôt (fin août au max­i­mum) pour prof­iter de tous ses bien­faits.
La vesce d’hiver :
La vesce a, elle aus­si, une crois­sance rapi­de mais elle est plus exigeante en eau et s’accommode mal des automnes très secs. Elle pro­duit une impor­tante bio­masse végé­tale et elle enri­chit le sol en azote. Son fort pou­voir cou­vrant lui per­met de se débar­rass­er des mau­vais­es herbes en les étouf­fant. On la sème entre août et mi-octo­bre, très sou­vent accom­pa­g­née d’avoine ou de sei­gle.

Conseils pour débuter avec les engrais verts

Met­tre en place des engrais verts au potager peut s’avérer com­plexe pour les néo­phytes. Voici un pas-à-pas pour vous aider à bien démar­rer :

> Quels engrais verts choisir ? La phacélie à feuilles de tanaisie, le sei­gle, le sar­rasin ou la moutarde sont idéaux car ils ne deman­dent que peu de soins et poussent rapi­de­ment. Les plantes à fleurs comme les soucis ou les tagètes (œil­lets d’Inde) sont aus­si faciles d’entretien.

> Où les trou­ver ? Vous trou­verez les graines pour réalis­er vos semis d’engrais verts en jar­diner­ie, chez les semenciers (La Ferme de Sainte Marthe, La Box à Planter ou Kokopel­li, par exem­ple) ou pour cer­taines en mag­a­sin bio (ray­on “graines à ger­mer”). Cer­taines plantes fleuries comme les tagètes ou les soucis peu­vent s’acheter directe­ment en plants (plus facile pour les débu­tants !), en jar­diner­ie ou chez un pépiniériste.

> Quand les semer ? Les graines se sèment dès la fin des récoltes, à par­tir du mois d’août, au fur et à mesure que les par­celles du potager se libèrent une fois la cul­ture des légumes ter­minée. Cer­taines plantes peu­vent être semées jusqu’à mi-octo­bre. 

> Com­ment les semer ? Retirez tout d’abord le pail­lage puis répar­tis­sez les graines le plus uni­for­mé­ment pos­si­ble à la sur­face du sol, soit à la main, soit en util­isant un semoir. Après avoir recou­vert les semences d’un peu de terre et arrosé, remet­tez le pail­lage pour pro­téger les semis. Si vous avez acheté un plant, écartez le pail­lage pour faire le trou puis dis­posez la plante, refer­mez le trou, arrosez et remet­tez le pail­lage en place.

> Focus car­rés potagers ou cul­ture en pots : Préférez la vesce et la phacélie à feuilles de tanaisie qui con­vien­dront mieux pour les petits espaces. Pour les semer, suiv­ez les étapes décrites ci-dessus.

Retrou­vez l’ar­ti­cle com­plet sur les engrais verts ans le Numéro 7 “Agir” — Automne 2021, rédigé par Car­o­line Baly.

Vous avez aimé cet arti­cle ?   Épin­glez-le sur Pin­ter­est pour le retrou­ver plus tard !

Derniers articles

Planter un chèvrefeuille

Planter un chèvrefeuille

Le chèvrefeuille est la plante parfaite pour habiller un mur ou une rambarde de balcon. Il offre de belles fleurs parfumées qui pourront attirer les pollinisateurs, s’adapte très bien à la culture en pot et se cultive sans difficulté. La seule attention qu’il ne...

lire plus
Quel engrais choisir au potager ?

Quel engrais choisir au potager ?

Choisir le bon engrais au potager est une étape indispensable pour tout jardinier qui souhaite assurer une belle récolte tout en préservant la fertilité de son sol sur le long terme. Il y a plusieurs critères à prendre en compte pour bien choisir ses engrais. Voici...

lire plus

Rechercher dans le blog

Inscrivez-vous à la newsletter

Chaque mois, on vous envoie des conseils jardinage, une recette, l’agenda des événements nature, une sélection de livres, podcasts, docus… ainsi que quelques infos sur le mag !
En cadeau pour toute inscription : notre guide “Le potager pour débutants” !

Désinscription possible en un clic.