d

Alienum phaedrum torquatos
nec eu, vis detraxit periculis ex,
nihil expetendis in mei.

contact
neva@office.com
+456933336454
2606 Saints Alley
Tampa, FL 33602
Follow Us

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors

Focus plante verte – Le pilea

Pilea peperomioides

Focus plante verte – Le pilea

Cette belle plante d’intérieur, endémique du sud-ouest de la Chine, appartient à la famille des Urticacées. On la surnomme “plante à monnaie chinoise”, car selon la légende, elle assure la prospérité à qui apporte des pièces à son pied ! Depuis quelques années, le Pilea peperomioides inonde les réseaux sociaux, grâce à l’attrait décoratif de ses grandes feuilles rondes.

Où placer le pilea ?

Le pilea est une plante gourmande en lumière. Placez-le dans un endroit très lumineux mais sans soleil direct, au risque de voir des traces de brûlure sur ses jolies feuilles. N’hésitez pas à le tourner, car il aura tendance à suivre la lumière. Ainsi, sa croissance sera plus uniforme.

Comment l’arroser ?

Cette jolie plante est sensible au trop plein d’eau. Prenez soin de l’arroser seulement lorsque le terreau est bien sec. De plus, elle apprécie un taux d’humidité autour des 60 %. Vaporisez régulièrement les tiges comme les feuilles.

Astuce : vous pouvez disposer un lit de billes d’argile dans la coupelle ou dans le cache-pot, avec un fond d’eau. En s’évaporant, l’eau créera un environnement humide autour de la plante.

© Emilie Massal

Quand le rempoter ?

Le pilea a une croissance plutôt rapide, à condition qu’il soit dans un endroit très lumineux. Comme pour toutes les plantes, il est recommandé de le rempoter au printemps. Néanmoins, si les racines sortent du pot, vous pouvez le faire n’importe quand dans l’année ! 

Attention, choisissez un pot légèrement plus grand : il doit être adapté à la taille des racines de la plante. Si vous en choisissez un trop grand, la plante aura tendance à utiliser toute son énergie pour essayer de répandre ses racines et pourrait dépérir.

Peut-on bouturer le pilea ?

Quoi de plus mignon qu’un bébé pilea ? Tout au long de sa vie, le pilea peut faire des rejets. Ils apparaissent directement dans la terre, tout autour de la plante mère. Après l’apparition d’au moins trois feuilles sur un rejet, coupez la tige puis placez-la dans l’eau. Après plusieurs semaines, vous verrez apparaître des racines sur votre nouvelle plante. Par ailleurs, il est tout à fait possible de placer le bébé pilea directement en terre : dans un tout petit pot, placez la tige coupée en tassant bien la terre et arrosez régulièrement. Si vous pouvez, placez-la sous une petite cloche : c’est idéal pour que le système racinaire se forme rapidement ! Lorsque de nouvelles pousses sortent, cela signifie que la bouture a pris racine ! Retirez la cloche au bout de quelques semaines.

Comment l’entretenir ?

Observez votre pilea de temps à autre : ses réactions vous font passer des messages. Par exemple, si les feuilles du haut de la plante tombent, que le feuillage noircit aux extrémités ou qu’il jaunit, c’est qu’il est trop arrosé ! Attention, cela peut lui être fatal. Si les feuilles du pilea se recroquevillent, c’est qu’il manque de lumière ! N’hésitez pas à le déplacer, surtout en hiver, car la lumière est beaucoup moins importante dans nos intérieurs. 

Il est possible que la plante se dégarnisse à la base. En effet, le pilea se développe verticalement et, très souvent, le feuillage du bas tombe. C’est tout à fait normal mais, si cela ne vous plaît pas, vous pouvez laisser ses rejets grandir pour qu’ils viennent étoffer la potée !

Retrouvez tous les conseils pour entretenir votre Pilea dans le Numéro 4 – Hiver 2020 « Imaginer ». Un article rédigé par Morgane Boëm.

Vous avez aimé cet article ? 📌 Épinglez-le sur Pinterest pour le retrouver plus tard !