Les semis de fleurs

Installer des fleurs chez soi peut se faire de dif­férentes manières. Décou­vrez tous nos con­seils pour com­mencer vos semis de fleurs !

par | 18 février 2022

Tout comme au potager, vous avez la pos­si­bil­ité de réalis­er vos semis de fleurs ou d’opter directe­ment pour des plants. Si vous faites une plan­ta­tion en pleine terre, vous pou­vez réalis­er vos semis en avance, à l’in­térieur. Vous les pro­tégerez ain­si des limaces et des escar­gots, qui aiment par­ti­c­ulière­ment les jeunes pouss­es de fleurs. Néan­moins, cer­taines var­iétés n’apprécient pas spé­ciale­ment l’étape du repi­quage et préfèrent large­ment être semées directe­ment en pleine terre. Il fau­dra alors atten­dre les beaux jours, de manière à éviter les risques de gelées.

LES SEMIS DU PRINTEMPS

✔️ Semis en intérieur dès mars : œil­let d’Inde, pétu­nia, verveine, tabac, ager­a­tum, bego­nia, sauge, cobée, héliotrope, lan­tana, sca­bieuse…

✔️ Semis sur place dès avril/mai : pois de sen­teur, tagète, capucine, mufli­er, mauve, cen­tau­rée, pied d’alouette, belle-de-jour, cos­mos, sta­t­ice…

LES SEMIS DE FLEURS EN INTÉRIEUR

La grande majorité des fleurs peut se planter directe­ment à leur place défini­tive (pots ou pleine terre), sans pass­er par l’étape des semis en godet. Néan­moins, cer­taines var­iétés sont plus faciles à trou­ver, et plus abor­d­ables, en graines qu’en plants. Semer en intérieur vous per­me­t­tra aus­si de pren­dre de l’avance. En effet, les fleurs grandiront d’abord au chaud chez vous avant que vous les instal­liez dehors. Évidem­ment, cela pren­dra plus de temps et de place, mais c’est aus­si plus amu­sant à faire !

Fleurs faciles à semer (en godet) : capucine, tour­nesol, bour­rache, pavot, géra­ni­um vivace et primevère.

  • Rem­plis­sez des godets ou des bar­quettes avec du ter­reau spé­cial semis*. Tassez avec votre main, pour éviter d’avoir des trous.
  • Installez les graines en les enfonçant légère­ment et en les espaçant de 3 cm env­i­ron. Pour des graines très petites, mélangez-les sim­ple­ment avec un peu de ter­reau et dis­persez-les sur le dessus, sans les enfon­cer.
  • Recou­vrez les graines d’un peu de ter­reau (quelques mil­limètres seule­ment), tassez légère­ment avec votre main et arrosez avec un pul­vérisa­teur (ou pom­meau).
  • Afin d’augmenter la chaleur et de faire ger­mer vos graines plus rapi­de­ment, vous pou­vez ajouter un cou­ver­cle doté de trous, de façon à faire cir­culer l’air. N’oubliez pas de l’enlever dès qu’il fait chaud ou que les pouss­es sont sor­ties. (pho­to 7)
  • Placez vos semis dans l’endroit le plus ensoleil­lé et le plus chaud de votre intérieur. Il faut garder la terre bien humide, jusqu’à l’apparition des jeunes pouss­es. Humid­i­fiez, de préférence, avec un vapor­isa­teur ou un arrosoir à pom­meau, pour éviter la noy­ade ! En fonc­tion des var­iétés, les graines vont ger­mer au bout de quelques jours, jusqu’à un bon mois. Véri­fiez la durée de ger­mi­na­tion sur les sachets.

*Si vous n’en n’avez pas, vous pou­vez tamiser du ter­reau uni­versel, pour éviter d’avoir de trop gros morceaux qui gên­eraient la crois­sance des semis. Vous pou­vez aus­si ajouter un peu de per­lite afin de l’aérer.

Crédits : Emi­lie Mas­sal pour Veìr Mag­a­zine

LES SEMIS DE FLEURS SUR PLACE

La méth­ode est la même que pour les semis en intérieur. La seule dif­férence est que vous allez installer les graines directe­ment à leur place défini­tive. 

La majorité des graines de fleurs se sèment en poquet. Il suf­fit de semer 3 ou 4 graines dans chaque petit trou, espacé de quelques cen­timètres. Dès que les pouss­es seront sor­ties, vous pour­rez éclair­cir, pour avoir le bon espace entre vos plantes (à véri­fi­er en fonc­tion des var­iétés). Il est aus­si pos­si­ble de créer des lignes d’1 ou 2 cm de pro­fondeur, afin d’y dépos­er une graine tous les 2 ou 3 cm avant de recou­vrir de terre et de tass­er. 

Pour les graines les plus fines ou pour tous les mélanges de graines à insér­er dans votre pelouse. Vous pou­vez les mélanger avec un peu de ter­reau ou de sable, et les dis­pers­er sur le sol. Tassez légère­ment et arrosez “en pluie”, de manière à ne pas les déplac­er. 

Les semis en place se réalisent à par­tir d’avril pour les cli­mats doux, et fin mai dans les cli­mats où les gelées sont encore fréquentes. Atten­tion aux limaces et escar­gots qui appré­cient les jeunes pouss­es, sur­veillez bien !

Fleurs faciles à semer (en place) : cos­mos, nigelle, pourpi­er, lin vivace, pois de sen­teur, mar­guerite et rose trémière.

MÉMO CALENDRIER

  • Les fleurs annuelles s’installent majori­taire­ment au print­emps : en mars ou avril dans les régions au cli­mat doux, et dès la mi-mai dans le nord du pays.
  • Les vivaces peu­vent être plan­tées presque toute l’année, mais de préférence au print­emps et en automne.
  • Les fleurs bisan­nuelles se sèment ou se plantent de l’été à l’au­tomne, et fleuris­sent l’année suiv­ante.
  • Les bulbes qui fleuris­sent au print­emps (tulipe, jacinthe, nar­cisse, etc.) doivent être instal­lés en automne : octo­bre et novem­bre de préférence. À l’inverse, les bulbes qui fleuris­sent en été (dahlia, bégo­nia, etc.) ne se plantent qu’au print­emps, plutôt en avril ou en mai.

Retrou­vez tous les con­seils pour semer, planter et s’oc­cu­per des fleurs dans le Numéro 5 — Print­emps 2021 “Col­or­er”.

Pho­to par Emi­lie Mas­sal pour Veìr Mag­a­zine.

Vous avez aimé cet arti­cle ?   Épin­glez-le sur Pin­ter­est pour le retrou­ver plus tard !

Derniers articles

Choisir ses fleurs mellifères

Choisir ses fleurs mellifères

Le terme de fleurs mellifères ou nectarifères fait joliment référence aux substances que celles-ci produisent. Symboles de la coévolution des végétaux et des animaux, ces plantes jouent un rôle primordial pour la biodiversité. Elles nourrissent de nombreux insectes...

lire plus

Rechercher dans le blog

Inscrivez-vous à la newsletter

Chaque mois, on vous envoie des conseils jardinage, une recette, l’agenda des événements nature, une sélection de livres, podcasts, docus… ainsi que quelques infos sur le mag !
En cadeau pour toute inscription : notre guide “Le potager pour débutants” !

Désinscription possible en un clic.