Plante verte d’intérieur- Le Tradescantia

Décou­vrez tout ce qu’il faut savoir sur pour entretenir votre Trades­cant­ia, appelé “mis­ère”. La plante verte d’in­térieur par­faite pour les débu­tants !

par | 19 octobre 2021

Cette plante verte d’in­térieur est sou­vent appelée “mis­ère” en rai­son de sa tolérance aux con­di­tions de cul­ture les plus hum­bles. Le trades­cant­ia existe en ver­sion verte, mais aus­si dans dif­férentes var­iétés très attrac­tives ! Par exem­ple : Trades­cant­ia pal­l­i­da au feuil­lage vio­let et légère­ment duveteux, Trades­cant­ia zeb­ri­na avec ses reflets argen­tés, Trades­cant­ia flu­mi­nen­sis “quadri­col­or”, “albovit­ta­ta”, ou “lilac”, avec de jolies ban­des panachées de rose, crème ou blanc… Un véri­ta­ble fes­ti­val pour les yeux !

Dans les cli­mats les plus doux, on retrou­ve la mis­ère cul­tivée en extérieur. En effet, elle peut sup­port­er un léger gel ; elle est même con­sid­érée comme inva­sive dans cer­taines régions en rai­son de sa crois­sance très rapi­de. 

Dans nos intérieurs, cepen­dant, elle se con­tente par­faite­ment d’un pot et con­stitue une plante verte idéale pour les débu­tants ! Avec son port retombant, c’est la can­di­date idéale pour une sus­pen­sion.

Tradescantia


L’emplacement idéal de votre plante verte ?

Si elle peut sur­vivre dans un lieu som­bre, elle préfère une lumi­nosité moyenne à vive. Un peu de soleil le matin ou le soir et votre mis­ère restera la plus belle. Une belle lumi­nosité lui per­met de garder son feuil­lage plus com­pact. 

Des petites dif­férences exis­tent selon les var­iétés. La zeb­ri­na craint les rayons trop vifs, qui ren­dent son feuil­lage plus terne et moins con­trasté. La pal­l­i­da (mis­ère pour­pre) a besoin d’une lumière impor­tante pour con­serv­er un col­oris intense.

En été, vous pou­vez plac­er votre pot en extérieur sur un bal­con ou dans un jardin, à mi-ombre. Atten­tion au soleil brûlant de midi qui peut abîmer les feuilles !

L’arrosage de votre plante

Arrosez une fois par semaine en péri­ode de chaleur, et plutôt tous les 10–15 jours en hiv­er. La mis­ère craint les excès d’eau et déteste que ses racines baig­nent trop longtemps. Le plus sûr est donc d’attendre que le sub­strat soit presque entière­ment sec entre chaque apport. Ou encore que le feuil­lage sem­ble se flétrir légère­ment, signe que la plante a soif. C’est notam­ment le cas en sai­son froide et surtout si son emplace­ment est peu lumineux.

Faut-il apporter de l’engrais à votre Tradescantia ?

La mis­ère n’est pas très gour­mande et se con­tente naturelle­ment de sols assez pau­vres. Comme toutes les plantes en pot, néan­moins, une légère fer­til­i­sa­tion lui fait du bien durant la péri­ode végé­ta­tive (de mars à octo­bre). Une fois par mois suf­fit, avec un engrais bio liq­uide spé­cial plantes vertes.

Tailler et rempoter votre plante

Pour con­serv­er un port touf­fu et com­pact, il est con­seil­lé de tailler les tiges du trades­cant­ia. Il faut le faire lorsqu’elles com­men­cent à trop s’allonger : ce geste favoris­era leur ram­i­fi­ca­tion. 

Lorsque la plante est trop à l’étroit dans son pot, rem­potez-la dans un con­tenant légère­ment plus grand. Utilisez un ter­reau léger spé­cial plantes vertes, éventuelle­ment addi­tion­né d’un peu de per­lite pour faciliter le drainage.

Bouturer la Tradescantia

Après deux ou trois ans, si votre plante a per­du de sa superbe ou s’est entière­ment dégar­nie à la base, vous pou­vez la renou­vel­er au print­emps en boutu­rant des tronçons de tiges qui vous per­me­t­tront d’obtenir rapi­de­ment une nou­velle potée. Pour cela, coupez les tiges de la plante en tronçons d’environ 10 cm com­por­tant au moins un nœud et retirez les feuilles du bas. Placez ces tronçons à trem­per dans un verre d’eau le temps que des racines appa­rais­sent, puis replantez-les dans un nou­veau pot quelques semaines plus tard.

Numéro 6 "Explorer"
Cet arti­cle a été rédigé par Vic­to­ria Arias . Il est paru dans le Numéro 6 de Veìr Mag­a­zine

Vous avez aimé cet arti­cle ?   Épin­glez-le sur Pin­ter­est pour le retrou­ver plus tard !

Derniers articles

À faire au potager en été

À faire au potager en été

Avec l'arrivée de l'été, le potager bat son plein. Les jours allongent, la chaleur s'installe et le jardin change de jour en jour, dans une explosion de vie et de couleurs. Si le printemps est une période de plantations intense, l'été au potager implique surtout une...

lire plus

Rechercher dans le blog

Inscrivez-vous à la newsletter

Chaque mois, on vous envoie des conseils jardinage, une recette, l’agenda des événements nature, une sélection de livres, podcasts, docus… ainsi que quelques infos sur le mag !
En cadeau pour toute inscription : notre guide “Le potager pour débutants” !

Désinscription possible en un clic.