d

Alienum phaedrum torquatos
nec eu, vis detraxit periculis ex,
nihil expetendis in mei.

contact
neva@office.com
+456933336454
2606 Saints Alley
Tampa, FL 33602
Follow Us

Fabriquer un lombri-composteur

Fabriquer un lombri-composteur

Le lombricomposteur est un petit composteur d’appartement : la solution idéale de compostage si vous n’avez pas d’espace extérieur. Il vous permet de composter une grande partie des déchets organiques de votre cuisine grâce aux vers Eisenia foetida, petits invertébrés du sol connus sous divers noms, tels que « vers du fumier », « vers tigrés » ou encore « vers rouges ».

Matériel

• 3 seaux en plastique de même taille, avec leur couvercle (à demander à votre boulanger ou
restaurateur)
• 1 cutter (ou, à défaut, 1 couteau)
• 1 perceuse
• Du carton (boîtes d’oeufs, rouleaux de papier toilette)
• Des vers Eisenia foetida (environ 250 grammes pour commencer)

1- À l’aide de la perceuse, percez plusieurs trous assez espacés les uns des autres dans le fond de 2 des 3 seaux.

2- Avec le cutter ou le couteau, découpez l’intérieur de 2 des 3 couvercles. Cela permettra de mieux superposer les seaux et évitera les fuites de vers.

3- Au-dessus du seau non percé, superposez le premier couvercle découpé (le contour du couvercle et non l’intérieur) et le premier seau troué. Le couvercle non découpé servira à fermer l’ensemble afin de ne pas laisser entrer la lumière.

4- Découpez des bouts de carton afin de créer la litière, puis déposez les vers. Commencez à mettre vos premiers biodéchets et quelques bouts de carton, pour l’équilibre carbone/azote. Il est important de déposer de petites quantités les 2 premiers mois, afin que les vers s’acclimatent à leur nouvel environnement. Vous pourrez ensuite augmenter les quantités.

5- Lorsque ce premier seau d’apport sera plein, le second seau troué devra être ajouté au-dessus. Placez alors le deuxième couvercle découpé (contour du couvercle) et le deuxième seau percé pour créer un nouveau bac d’apport. Pensez à toujours refermer le lombri-composteur avec le couvercle non découpé.


DIY réalisé par Anaïs Secail et paru dans le Numéro 3 de Veìr Magazine