d

Alienum phaedrum torquatos
nec eu, vis detraxit periculis ex,
nihil expetendis in mei.

contact
neva@office.com
+456933336454
2606 Saints Alley
Tampa, FL 33602
Follow Us

Mes plantes zéro déchet

Mes plantes zéro déchet

Halte aux achats superflus ! Avec ces dix astuces, recyclez, réutilisez et économisez, tout en prenant soin de vos plantes vertes.

1- Réutiliser l’eau non consommée pour l’arrosage

Arrosez avec l’eau de cuisson des légumes (sauf pommes de terre), non salée et refroidie, des œufs durs ou avec votre reste de thé non sucré. Vous pouvez aussi récupérer l’eau de la douche, de la vaisselle ou du bain de bébé, si vous avez utilisé des produits nettoyants bios et en petite quantité. L’eau de l’aquarium est aussi excellente !

2- Fabriquer son terreau

Pas besoin d’investir dans différentes sortes de terreau pour s’adapter à toutes vos variétés, un sac de terreau universel suffit pour débuter. Pour les plantes grasses, il suffira de l’aérer en ajoutant des billes d’argile, du sable ou des petits cailloux.

3- Fabriquer un pommeau douche pour arroser

Recyclez une vieille bouteille d’eau en plastique en arrosoir-pommeau pour les semis ou les petites plantes fragiles, en perçant le bouchon avec un clou ou une grosse aiguille.

4- Nettoyer les feuilles

Il est important de dépoussiérer régulièrement les feuilles de ses plantes vertes pour ne pas gêner leur croissance. Un simple chiffon humide suffit ou un pinceau pour les feuilles duveteuses. Pour les faire briller, les frotter avec du lait dilué avec de l’eau ou simplement l’intérieur d’une peau de banane.

5- Créer des pots avec l’upcycling

Vous pouvez réutiliser de nombreux objets : verres, tasses, boîtes de conserve, caisses… Si possible, percez le fond pour l’écoulement de l’eau ou ajoutez une couche de billes d’argile pour le drainage.

6- Noter le nom des plantes

Il est nécessaire de conserver le nom de vos plantes pour pouvoir retrouver leurs caractéristiques. Vous pouvez marquer le nom directement sur le pot avec un marqueur ou de la peinture, mais aussi l’inscrire sur divers supports : pinces à linge en bois, couverts en bambou, bâtonnets de glace, bouchons en liège sur un cure-dent ou gros galets.

7- Fabriquer son engrais maison

Épluchures, marc de café, cendres de cheminée, coquilles d’oeuf… peuvent nourrir vos plantes et votre potager. Il suffit de les mélanger en petites quantités dans la terre, en humidifiant légèrement.

8- Bouturer les plantes

Vous pouvez facilement augmenter votre collection en bouturant vos propres plantes ou celles de vos proches. Il existe aussi de nombreuses foires aux plantes ou groupes locaux de troc de boutures.

9- Trouver des alternatives aux billes d’argile

La couche drainante au fond des pots est très importante pour éviter l’eau stagnante, souvent fatale aux plantes d’intérieur. Il est tout à fait possible d’utiliser des cailloux de plusieurs tailles ou encore les tessons de vos pots en terre cuite cassés.

10- Faire germer des noyaux

Un moyen tout simple d’augmenter sa collection est de faire pousser ses propres plantes à partir de graines ou de noyaux. Le plus célèbre est l’avocatier, mais vous pouvez aussi tenter avec l’ananas, la cacahuète, la mangue ou le kiwi !


Pour aller plus loin

www.troc-aux-plantes.com

GROUPES FACEBOOK LOCAUX : « Troque ta plante »

Cet article est paru dans le Numéro 1 de Veìr Magazine.