d

Alienum phaedrum torquatos
nec eu, vis detraxit periculis ex,
nihil expetendis in mei.

contact
neva@office.com
+456933336454
2606 Saints Alley
Tampa, FL 33602
Follow Us

DIY – Un hôtel à insectes

DIY – Un hôtel à insectes

Aider nos alliés au jardin en cette période de raréfaction de ressources naturelles.

On aurait parfois tendance à l’oublier, blottis au chaud sous une couette mais, la saison froide porte bien son nom et n’affecte pas seulement nos jolis potagers mais aussi certains de leurs indispensables alliés : insectes et oiseaux compris. 

Tout comme pour nos plantes, l’hiver est la saison idéale pour leur montrer un peu de gratitude et les aider à passer cette saison difficile. Une fois le printemps revenu les insectes pourront ainsi butiner joyeusement nos plantations et les oiseaux se repaître des petits indésirables qui s’attaquent sans vergogne à nos précieuses cultures. 

Pour les oiseaux, rien de tel qu’une jolie petite maisonnette en bois (fabriquée par vos soins ou achetée) fourrée de paille ou de foin. Si votre espace ne permet pas d’accueillir ce genre de construction en toute sécurité, de petites boules de graines feront amplement l’affaire pour remplir les estomacs de nos amis ailés. Si les réaliser vous-même vous tente, vous pouvez utiliser cette recette. Si vous optez pour une version industrielle, privilégiez celles à base de graisses végétales et les plus naturelles possibles.

En ce qui concerne les insectes, il y a dans le numéro 2 des “Vrais secrets de grand-mère” un joli Do It Yourself d’hôtel à insectes ! 

En voici les grandes lignes :

Matériel :

Pour les coccinelles : feuilles mortes, briques percées, planchette, gravier.

Pour les chrysopes : bûches percées, boîtes vides, feuilles de papier froissé.

Pour les abeilles solitaires : bûches percées.

Pour les perce-oreilles : pots de fleurs retournés avec de la paille.

Pour les petites guêpes noires : tiges à moelle (rosier, framboisier)

Pour les carabes : vieilles bûches, branches.

Comment s’y prendre :

La construction s’effectue sur le mode de la maison de poupée : chaque espèce a sa chambre. Pour les coccinelles on empile les planchettes de bois avec du gravier entre chacune. Pour les perce-oreilles on suspend des pots retournés remplis de paille ou de foin, et ainsi de suite. Le toit se doit d’être imperméable.

Une fois votre palace 5 étoiles fini, installez le dans un coin tranquille et abrité de votre potager. 

Quant aux paresseux, vous pouvez évidemment aussi acheter une version toute faite dans n’importe quelle jardinerie. 


Merci à Noémie pour cet article. Retrouvez-la sur son blog : www.lapetitenoune.com

Autrice du blog La Petite Noune, dédié à un mode de vie plus responsable. Un joyeux pêle-mêle, entre mode éthique, végétarisme et voyages plus ou moins lointains.